La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, cachait 102 lingots d’or au Luxembourg

0
289
French right-wing ruling party UMP Puteaux's mayor Joelle Ceccaldi-Raynaud addresses journalists, on December 4, 2009 in La Defense, after being elected president of the board of the EPAD agency overseeing development in La Defense business district. AFP PHOTO PATRICK KOVARIK

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, cachait 102 lingots d’or au Luxembourg

D’après des documents révélés par le site « Mediapart », entre 2008 et 2009, l’élue aurait fait retirer l’or, ainsi que 865.300 euros en espèces, d’un compte secret.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud à La Défense le 4 décembre 2009 (archive).
Joëlle Ceccaldi-Raynaud à La Défense le 4 décembre 2009 (archive).Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP

102 lingots d’or et 865.300 euros en cash. Soit 2,86 millions d’euros au total. Entre le 16 octobre 2008 et le 23 avril 2009, un mystérieux émissaire aurait discrètement vidé le compte de la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les Républicains), au Luxembourg. Une affaire révélée par Mediapart, vendredi 18 septembre, documents à l’appui.

Pas poursuivie

L’existence du compte caché de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, à la Banque privée Edmond de Rothschild, avait été rendue public en 2011. Charles Ceccaldi-Raynaud, en guerre avec sa fille, l’avait alors accusée d’avoir touché des dessous de table et avait révélé l’existence du compte au juge. À l’époque, l’élue avait assuré que tout était en règle, indiquant que l’argent provenait d’un héritage de sa grand-mère. Pourtant, la justice n’a trouvé aucune trace de ce legs.

Comment un élu, qui n’a pas d’entreprise, donc pas de chiffre d’affaires, qui n’a pas gagné non plus au Loto, peut-il se constituer un tel capital ?

Christophe Grébert, élu MoDem à Puteaux

Joëlle Ceccaldi-Raynaud n’est pas poursuivie dans l’enquête sur le marché du chauffage de La Défense. Elle a seulement été entendue comme « témoin assisté ». Après la révélation des montants sur son compte au Luxembourg, Christophe Grébert, son principal opposant (MoDem) à Puteaux, « ’espère que Bercy ouvrira tout au moins une enquête là-dessus, déclare-t-il au Parisien ce samedi. Je ne dis pas qu’il y a corruption. Mais comment un élu, qui n’a pas d’entreprise, donc pas de chiffre d’affaires, qui n’a pas gagné non plus au Loto, peut-il se constituer un tel capital ? », interroge-t-il.

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE

Source : RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here