La France se félicite du renouvellement du mandat de la MINUSCA

0
47

« La France se félicite du renouvellement du mandat de la MINUSCA » [en]

MINUSCA

EXPLICATION DE VOTE DE MME NATHALIE BROADHURST,
REPRESENTANTE PERMANENTE ADJOINTE DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES,
CHARGÉ D’AFFAIRES A.I.

AU CONSEIL DE SECURITE

New York, le 14 novembre 2022

Je vous remercie Monsieur le Président,

La France se félicite du renouvellement du mandat de la MINUSCA. Cette résolution maintient le mandat robuste de la MINUSCA, qui opère dans un environnement difficile. La situation en République centrafricaine demeure fragile et le pays a encore besoin de la MINUSCA.

Durant cette négociation, la France a été à l’écoute des positions de chacun des membres du Conseil. Nous regrettons bien sûr les abstentions car la MINUSCA a besoin de notre soutien unanime.

La France a aussi été à l’écoute de la République centrafricaine. Des consultations ont eu lieu au début du mois d’octobre à Bangui, où une délégation française s’est rendue pour entendre les attentes des autorités centrafricaines. Le projet de résolution a été adapté en conséquence, comme en témoigne tout d’abord la perspective d’une revue stratégique une fois que la MINUSCA aura atteint sa pleine capacité opérationnelle et ensuite la poursuite du soutien de la MINUSCA à l’extension de l’autorité de l’Etat centrafricain sur son territoire. Nous avons œuvré sans relâche pour favoriser le consensus, pour concilier des positions parfois divergentes des membres de ce Conseil, tout en veillant à préserver le mandat de la MINUSCA.

La résolution que nous venons d’adopter contient deux principaux messages, que je voudrais rappeler brièvement :

Cette résolution permettra d’abord à la MINUSCA de poursuivre son soutien au processus de paix en République centrafricaine et le Conseil se félicite des progrès observés. Il encourage les autorités centrafricaines à poursuivre leurs efforts pour mettre en œuvre la feuille de route de Luanda, avec l’appui des organisations régionales et des pays de la région bien sûr.

Le deuxième message de cette résolution, il porte sur la liberté de mouvement de la MINUSCA. Vous le savez, celle-ci doit être garantie sans restriction. C’est d’abord une condition de l’efficacité opérationnelle de la force et c’est aussi essentiel pour la sécurité des casques bleus, comme l’a rappelé l’attaque tragique de début octobre qui a couté la vie à trois casques bleus bangladais. C’est la raison pour laquelle le Conseil de sécurité appelle dans cette résolution les autorités centrafricaines à lever l’interdiction des vols de nuit en République centrafricaine.

Pour conclure, je voudrais rappeler le plein soutien de la France à l’action de la Représentante spéciale du Secrétaire général, Valentine Rugwabiza, et rendre hommage à l’engagement des personnels de la MINUSCA en faveur de la paix en République centrafricaine.

Je vous remercie./.

Dernière modification : 15/11/2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here