« La CEEAC et le Gabon s’impliqueront davantage, et autant que nécessaire, pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité en Centrafrique », selon Ali Bongo Ondimba

0
194

« La CEEAC et le Gabon s’impliqueront davantage, et autant que nécessaire, pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité en Centrafrique », selon Ali Bongo Ondimba

Le président Ali Bongo Ondimba a reçu le ministre centrafricain des Affaires étrangères lundi 9 novembre 2020 au Palais du Bord de mer © DR

Lundi 9 novembre, le chef de l’Etat gabonais et président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale a reçu le ministre centrafricain des Affaires étrangères. Sylvie Baipo Temon était porteuse d’un message du président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadera.

Hier lundi, Le président Ali Bongo Ondimba s’est entretenu ce 9 novembre avec le ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’étranger, Sylvie Baipo Temon. Emissaire du président  Faustin Archange Touadera, elle était porteuse d’un message à l’attention du chef de l’Etat gabonais.

Plusieurs sujets ont été évoqués au cours de cet entretien, indique un communiqué de la Présidence gabonaise, notamment ceux concernant la relation bilatérale et multisectorielle entre Libreville et Bangui, les questions de paix et de sécurité dans la sous-région Afrique centrale.

Un Ali Bongo très actif sur le plan diplomatique

Ali Bongo Ondimba et son hôte ont également échangé au sujet de la tenue du 18e Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui se déroulera fin novembre à Libreville, en présentiel, et auquel prendront part les Chefs d’Etat et de gouvernement de cette organisation sous-régionale.

A l’issue de cette rencontre, le président gabonais, très actif sur le plan diplomatique a assuré les autorités centrafricaines de l’appui renforcé de la CEEAC, et du Gabon en particulier, pour aider la RCA, plongée dans une crise sécuritaire aiguë depuis le coup d’Etat de 2013 et qui est à la veille d’une élection présidentielle incertaine, prévue fin décembre, à sortir de l’ornière.

https://lalibreville.com/
Lu Pour Vous
La rédaction

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here