KEMI SEBA DECHU DE SA NATIONALITE FRANÇAISE : L’humiliation !

0
48

KEMI SEBA DECHU DE SA NATIONALITE FRANÇAISE : L’humiliation !

L’affaire était déjà dans les tuyaux. Mais elle est désormais officielle. Il s’agit, en effet, de la procédure de déchéance de nationalité du militant panafricaniste béninois, Kémi Seba. L’information a été rendue publique, hier, 9 juillet 2024, à travers un décret publié au Journal officiel où on pouvait lire ceci : Stellio Gilles Robert Capo Chichi, de son vrai nom, «  est déclaré avoir perdu la nationalité française ». Pourquoi en est-on arrivé là ? En fait, on reproche à l’ancien leader de la Tribu Ka, dissoute en 2006, qui prônait la séparation entre Noirs et Blancs, de s’attaquer aux intérêts de la France sur le continent africain. En effet, en plus d’être soupçonné d’être le « relais de la propagande russe et de servir une puissance étrangère qui alimente le sentiment anti-français », Kémi Seba a organisé et participé à plusieurs manifestations hostiles au F CFA. Et ce n’est pas tout. Car, celui qui dirige le groupe Urgences panafricanistes s’était, il y a quelques mois, offert en spectacle, à travers une vidéo publiée en ligne, où il brûlait un document qu’il présentait comme étant son passeport français. Et dans la foulée, il avait même laissé entendre, sur les réseaux sociaux où il bénéficie d’une certaine aura, que posséder la nationalité française était  loin d’être pour lui, une fin en soi.  Cela dit, au regard de ce qui précède, on peut  conclure que l’annonce de la déchéance de sa nationalité française, est un non-événement pour Kémi Seba ; tant il voyait venir les choses, s’il n’en a pas poussé à la roue.

 

L’idéal aurait voulu qu’il prît les devants en renonçant courageusement à sa nationalité française

 

Pour autant, saura-t-il tirer toutes les conséquences de droit qui s’imposent ? On attend de voir. Peut-être sait-on jamais, Moscou dont il défend la cause, pour faire pâlir Paris de jalousie, pourrait donner la nationalité russe à Kémi Séba qui, maintes fois condamné, a été expulsé de plusieurs pays africains, en l’occurrence la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la Guinée. En tout cas, tout en soutenant le combat pour l’émancipation de l’Afrique qu’il mène, force est de reconnaître que Kémi Séba excelle parfois dans les excentricités et les dérapages. En témoignent  parfois les propos désobligeants qu’il tient à l’endroit de certains chefs d’Etat du continent qu’il présente à tort ou à raison comme étant des valets locaux de l’impérialisme français. Oubliant que lui-même a enfilé le manteau de laquais russe ; d’où son manque de cohérence. Car, voilà un homme qui combat la France et qui, en plus de résider dans le même pays, voyageait, depuis des années, avec un passeport français. Certes, d’aucuns diront que ce n’est pas incompatible, mais l’idéal aurait voulu qu’en pareille situation, il prît les devants en renonçant courageusement à sa nationalité française plutôt que d’attendre d’en être déchu comme c’est désormais le cas. Si ce n’est pas une humiliation, cela y ressemble fort.

 

BO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici