Kaga – Bandoro : Riposte énergique de la Minusca, débandade et plusieurs morts dans le rang des assaillants

0
39

Selon des informations dignes de foi en notre possession, les forces onusiennes basées dans la ville de Kaga – Bandoro, notamment les éléments du contingent burundais, auraient réagi énergiquement à l’attaque de leur Quartier Général, il y a deux jours, par les égorgeurs et les pillards du mercenaire tchado – centrafricain, Mahamat Al – Katim, responsable autoproclamé du MPC.

En effet, ceux- ci, prétextant venir récupérer l’une de leurs armes dont le détenteur en avait fait usage lors d’un braquage dans le lequel il aurait perdu la vie, se seraient ensuite, devant le refus catégorique des forces burundaises retournés contre la population et le bureau du Caritas. C’est ce qui aurait fait obliger ces soldats du maintien de la paix à recourir à la force afin d’assurer la protection des biens et personnes et rétablir l’ordre.

En professionnels ayant la maîtrise du terrain, en un temps record, ils auraient pris toutes les bretelles et les pistes longeant la rivière Nana et auraient  empêché les assaillants de progresser et de répartir d’où ils étaient arrivés.

A l’arrivée, un bilan très lourd : plusieurs morts dans leur rang, en général, et parmi ceux qui voulaient piller le bureau du Caritas et son dépôt, des armes et des motos récupérées, à la grande satisfaction de la population civile. Evidement dans leur fuite, les pillards et les égorgeurs de la Séléka auraient enlevé et égorgé un jeune homme sur l’axe Nana – Outa et un élément des antibalaka aurait été atteint à la main, selon nos sources.

Une véritable démonstration de force dont tous les autres contingents des forces onusiennes devront dorénavant en faire usage à Bangassou, Alindao, Obo, Bria, Zémio, Mingala et partout où sévissent en maîtres sans foi ni loi ces seigneurs de guerre et ces bandes armées. Ce ne sera que conforme aux termes des résolutions 2127 et 2149 du conseil de sécurité, contribuera effectivement au retour de la paix et fera d’elles des combattants de la liberté et de la démocratie.

Bravo aux éléments du contingent burundais pour le travail accompli !

 Jean- Paul Naïba

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here