Kaga – Bandoro : Al – Katim ferme le parc à bétails et exige le départ de tous les mercenaires tchadiens et soudanais…..

0
31

Selon des informations dignes de foi en notre possession au moment où nous mettons sous presse cet article, le gouverneur de la préfecture de la Nana – Gribizi, le mercenaire tchadien, Mahamat Al – Katim, président du groupe armé dénommé MPC, aurait fermé depuis hier, le lundi 7 mai, le parc  à bétails de la ville de Kaga – Bandoro qui alimentait son fonds de guerre, à raison de 25.000 Francs CFA par transport et par tête de bœuf, au motif que la localité serait envahie par des mercenaires tchadiens et soudanais. De potentiels et dangereux concurrents pour lui, n’est – ce pas ? Il aurait par ailleurs exigé leur départ   avant l’ouverture du parc et  pour mettre en exécution sa décision, aurait fait contraindre plusieurs camions à bétails à rebrousser chemin à destination de Bangui.

Voilà une information en provenance de notre correspondant local qui non seulement devrait faire mourir de rires plus d’un centrafricain, Mahamat Al – Katim étant aussi un mercenaire tchadien, mais surtout faire réconforter tous les combattants de la liberté et de la démocratie dans leur thèse selon laquelle la crise actuelle serait tout simplement devenue un véritable fonds de commerce. Et si les autorités légalement et légitimement établies devaient faire traîner inutilement en longueur la réhabilitation des Faca, seules forces capables de mourir pour leur pays et de le  libérer de l’emprise de toutes les bandes armées et autres seigneurs de guerre sans foi ni loi,  alors il y aurait dans les jours à venir fort à craindre de la survie de l’existence du peuple centrafricain et de l’unité du pays de B. Boganda.

Kassa Mo Gonda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here