Jérémie Robert, nouveau « Monsieur Afrique » de l’Elysée

0
95

Le président français Emmanuel Macron aurait nommé Jérémie Robert nouveau conseiller Afrique. Cette nomination interviendrait après qu’un groupe de 94 sénateurs français avait écrit une lettre ouverte, en août au président Emmanuel Macron dans laquelle ils critiquent l’Elysée pour sa politique africaine, qui a déclenché un sentiment anti-français sur le continent.

L’Elysée se trouverait avec un nouveau Monsieur Afrique en la personne de Jérémie Robert. Selon les informations d’Africa Intelligence, le président Emmanuel Macron a choisi Jérémie Robert pour occuper le poste de conseiller Afrique. Cette nomination intervient toutefois dans un contexte difficile pour la politique étrangère de la France en Afrique, avec des critiques grandissantes, y compris de la part d’ambassadeurs, ainsi qu’une perte d’alliés parmi ses anciennes colonies.

Jérémie Robert, un diplomate « chevronné », occupait précédemment le poste de Consul de France à New York depuis 2021. Selon la source, sa vaste expérience et sa connaissance approfondie des affaires internationales lui ont valu cette nouvelle responsabilité au sein du gouvernement français. Cependant, il se trouve désormais dans une situation délicate, car la France est de plus en plus critiquée pour sa politique africaine et désormais notamment avec des crises ouvertes avec plusieurs pays dont le Maroc, l’Algérie, la Mali, le Burkina, le Niger en attendant d’autres pays qui même s’ils ne le déclarent pas officiellement sont tous vent debout contre l’ingérence française dans leur politique.

Lire aussi : La France envisage de mettre fin à un accord d’immigration spécial avec l’Algérie

La politique étrangère de Macron en Afrique a suscité des débats et des controverses. Certains estiment que la France a perdu de son influence en Afrique en raison de sa volonté affichée de rompre avec les pratiques du passé et de se défaire de l’image de « puissance tutélaire » envers ses anciennes colonies. Cette approche a été critiquée, même par des ambassadeurs français, dont certains rapportés qui estiment que cela a affaibli les liens entre la France et certains pays africains.

Récemment la France a perdu des alliés en Afrique, ce qui a conduit à une diminution de son influence dans la région. En plus, certains pays africains ont cherché d’autres partenaires économiques et politiques, tels que la Chine, la Russie et d’autres pays européens, remettant ainsi en question l’hégémonie traditionnelle de la France.

Dans ce contexte, Jérémie Robert aura la lourde tâche de redynamiser la politique africaine de la France et de restaurer les relations avec les pays africains. Sa connaissance approfondie des affaires internationales et sa compréhension des enjeux régionaux pourraient être des atouts précieux pour relever ce défi. Il devra travailler en étroite collaboration avec les acteurs clés du continent afin de promouvoir les intérêts de la France, de renforcer les partenariats économiques et de reconstruire la confiance perdue.

Malgré les critiques dont fait face la politique étrangère de la France en Afrique, la nomination de Jérémie Robert montre également la volonté du président Macron de prendre en compte ces préoccupations et de faire évoluer la position de la France sur le continent. Il reste à voir comment Jérémie Robert répondra à ces défis et quelles mesures il mettra en place pour renforcer les relations de la France avec l’Afrique dans les années à venir.

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici