Insécurité : M. Touadéra et M. Onanga, voici les images qui vous accablent de complicité avec Ali Darass et vous accusent de crimes crapuleux !

0
45

Les responsabilités du président Touadéra qui a prêté serment pour sécuriser le peuple centrafricain et  veiller à la défense de l’intégrité du territoire national et celles de M. Onanga, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu, qui est tenu d’appliquer la résolution 2149 du conseil de sécurité, relative au désarmement par la force de toutes les bandes armées, sous le chapitre VII de la charte, ne sont plus à démontrer. Les forces vives de la nation doivent en tirer toutes les conclusions, en ce qui concerne le premier qui a déjà violé ses engagements et la constitution et qui n’a rien fait pour assurer la protection de la population, à travers le déploiement des faca, seules forces capables de faire rétablir l’ordre au prix de leur sang, mais qui sont pourtant payées mensuellement à ne rien faire. Le secrétaire général de l’Onu, M. Antonio Guterres, quant à lui, doit hic et nunc sévir à l’endroit du deuxième qui a fait non seulement de cette crise un véritable fonds de commerce, mais surtout qui ne cesse de rapporter les preuves irréfragables de sa complicité avec tous les seigneurs de guerre, en générale, et avec Ali Darass, en particulier, et ses égorgeurs, auteurs de dernières exactions et d’actes de graves atteintes des droits humains à Alindao et autour de la ville de Bangassou.

 

18425387_10213418854014247_3754534725129976209_n

18423776_10213418854534260_8368711568679632498_n

18403620_2094268867466804_2362771127826005015_n

18359252_2093216727572018_1831675121803101647_o

Morts

Blessés

Alindao

Déplacés A

Jean – Paul Naïba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here