Guerre en Ukraine – « Ça dit beaucoup de sa faiblesse » : Volodymyr Zelensky accuse Vladimir Poutine d’être responsable de la mort d’Evguéni Prigojine

0
139
©Pool /Ukrainian Presidentia/ZUMAPRESS.com/MAXPPP - September 5, 2023, Bakhmut, Donetsk Oblast, Ukraine: Ukrainian President Volodymyr Zelenskyy listens during a briefing on the counteroffensive during a visit to frontline positions, September 5, 2023 in Bakhmut, Ukraine. (Credit Image: © Pool /Ukrainian Presidentia/Planet Pix via ZUMA Press Wire) (MaxPPP TagID: maxnewsfrfive229171.jpg) [Photo via MaxPPP]

 

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a accusé ce vendredi son homologue russe d’être responsable de la mort de l’ancien chef de la milice Wagner, Evguéni Prigojine, décédé fin août dans des circonstances encore troubles.

Sans fournir la moindre preuve de ses affirmations, le chef d’Etat ukrainien a tenu ces propos lors d’une conférence de presse organisée à Kiev.

« Le fait qu’il ait tué Prigojine, du moins c’est ce que disent les informations dont nous disposons tous, dit beaucoup de sa rationalité et de sa faiblesse », a dit Volodymyr Zelensky.

A lire aussi : Mort d’Evgueni Prigojine : le décès du chef du groupe Wagner confirmé par les analyses génétiques

Le jet privé Embraer à bord duquel le chef de Wagner se rendait de Moscou à Saint-Pétersbourg s’est écrasé le 23 août, tuant les dix personnes à bord, dont deux autres responsables de Wagner, quatre gardes du corps et trois membres d’équipage.

La cause de la chute de l’appareil n’est pas encore établie et des témoins ont déclaré à Reuters qu’ils avaient entendu une détonation suivie du crash de l’avion.

A lire aussi : Guerre en Ukraine : il est accusé d’avoir planifié un attentat « terroriste » en Crimée occupée, la Russie détient un homme suspecté de travailler pour Kyiv

La mort d’Evguéni Prigojine, enterré en catimini lors d’une cérémonie privée en périphérie de Saint-Pétersbourg, a eu lieu exactement deux mois après la brève rébellion des combattants de Wagner contre le commandement militaire russe, la menace la plus importante à l’encontre du président Vladimir Poutine depuis son arrivée au pouvoir en 1999.

L’Indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici