GUERRE AU SOUDAN : S’achemine-t-on vers une guerre oubliée ?

0
214
S’achemine-t-on vers une guerre oubliée au Soudan, deux mois après son déclenchement ? On est en droit de se poser la question. En effet, tout porte à croire que la communauté internationale semble s’en être lassée en raison notamment des trêves sans cesse violées et  des espoirs toujours déçus. Pendant ce temps, la crise continue d’endeuiller de nombreuses familles chaque jour que Dieu fait. La preuve, on dénombre des milliers de cadavres, de disparus, de déplacés dans ce pays en proie à la violence extrême quotidienne.  Malheureusement, cela ne semble nullement émouvoir  les deux généraux qui  se livrent une guerre sans merci  pour le contrôle du pays. Cette   guerre fratricide qui n’est pas sans conséquences pour ces nombreuses populations,  pousse celles-ci  à  fuir les combats au point qu’elles se retrouvent parfois sans abri, condamnées à errer sur le chemin de l’exil. A ce sujet,  selon Solidarité International, une ONG internationale qui a séjourné  à l’Ouest du Darfour  et dans la ville d’El-Geneina, les habitants ont payé le lourd tribut de cette guerre  déclenchée le 15 avril 2023, 70% de la ville ayant été brûlée.

 

On parle de moins en moins de ce conflit

 La situation humanitaire y est catastrophique. Fort malheureusement, ce conflit « s’exporte »  sur  toute l’entendue  du territoire soudanais où  les besoins humanitaires des populations ne font que s’accroître.  Elles sont en manque de tout. Face à cette situation, le refus obstiné des deux protagonistes de cesser les hostilités,  persiste. Qui alors pour sauver le Soudan qui poursuit sa descente aux enfers ?  En attendant, on parle de moins en moins de ce conflit soudanais. A ce rythme,  il est à craindre que le Soudan soit abandonné à son propre sort et que le pays ne se transforme en  un gigantesque champ de ruines comme  ce fut le cas en  Libye,  après la chute de Kadhafi.

 Ben Issa TRAORE  

Le Pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici