GOUANDJIKA N’A RIEN DU TOUT COMPRIS AU PROPOS DE DOLOGUELE !

0
571
GOUANDJIKA N’A RIEN DU TOUT COMPRIS AU PROPOS DE DOLOGUELE !
Par GJK
Fidèle Gouandjika est définitivement un redoutable MANIPULATEUR. Et comme la plupart de nos compatriotes qui, avant de s’emballer ou de se faire une opinion, ne prennent jamais le temps d’aller à la source de leurs informations afin de vérifier tout ce qu’on leur déverse, le prétendu Professeur de Boy Rabé qui l’a si bien compris, vient d’essayer une fois de plus d’abuser de la naïveté des faibles d’esprit !
MONSIEUR ANICET GEROGES DOLOGUÉLÉ, Président de l’URCA, investi frais émoulu candidat à la présidentielle, peut-il avoir traité les Centrafricains de MOUTONS ?
C’est en tout cas ce que Fidèle Gouandjika qui n’est pas connu pour être un féru de la langue française – qu’il ne parle, ne comprend et n’écrit qu’à moitié -, a failli nous faire croire.
Pour ma part, j’ai tenu à réécouter sereinement l’audio que Gouandjika lui-même a publié, et voici la retranscription exacte de l’extrait polémique :
AGD : « ….Beaucoup de gens tiennent ce raisonnement : le centrafricain est un mouton ; il suffit de répéter quelque chose deux trois quatre fois, lui aussi il répète deux trois quatre fois. C’est une injure aux Centrafricains. Mais y’a des gens qui utilisent ça avec enthousiasme ; ils me font pitié. »
Diantre !
Mais c’est tout le contraire de ce que GOUANDJIKA tente de nous faire avaler ! Plus est, c’est exactement le comportement manipulateur et calomniateur que fustige ici AGD qu’affiche en effet ce pauvre Gouandjika !
Alors, je mets quiconque au défi de réécouter cet audio comme je l’ai fait et de me dire si GOUANDJIKA a vraiment compris quelque chose du verbe racé de celui qu’il veut clouer au pilori.
En effet, ce que dit ici ANICET GEORGES DOLOGUELE, n’est autre qu’une courte version personnalisée, de L’ELOGE DE LA CALOMNIE de Beaumarchais que je vous invite à relire.
« La calomnie ! Monsieur, vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés ; croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville, en s’y prenant bien…. D’abord un bruit léger, rasant le sol comme une hirondelle avant l’orage…. telle bouche le recueille, et, piano, piano, vous le glisse en l’oreille adroitement ; le mal est fait : il germe, il rampe, il chemine, et, rinforzando, de bouche en bouche, il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez la calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’oeil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. »
GARDEZ-VOUS donc CHERS COMPATRIOTES de tomber si facilement et bêtement dans ce piège de la manipulation et de la calomnie savamment tendu par ce roi de la pègre politique nommé Fidèle GOUANDJIKA.
GJK- Guy José KOSSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here