Gabon: un homme d’affaires détenu en Centrafrique, son père dénonce la situation

0
85

Un homme d’affaires gabonais est aux arrêts à Bangui en Centrafrique. Ismaël Agnagano, patron de deux sociétés, dont une de sécurité privée, a été arrêté le 24 février dernier. Son père dénonce cette situation. « La vie de mon fils est en danger », s’insurge-t-il.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

Selon sa famille à Libreville, il est en garde à vue dans des conditions déplorables dans un commissariat de la capitale en Centrafrique sans qu’aucun motif ne soit notifié au prévenu.

Le père de l’homme d’affaires gabonais, Julien Agnagano, a quitté sa ville de Port-Gentil pour résider à Libreville, où il se rend quasi-quotidiennement au ministère des Affaires étrangères pour avoir des informations concernant le dossier de son fils. « Tous les jours, je vais là-bas. Il n’y a pas de suite… On est complètement déprimé, dépassé par ce comportement. Chaque minute compte. La vie de mon fils est en danger », souligne-t-il.

L’avocat centrafricain de l’homme d’affaires gabonais dit ne pas connaître les raisons de l’incarcération de son client. Son père soutient que les problèmes d’Ismaël Sylvain Agnagano ont commencé lorsqu’il a gagné l’appel d’offres pour sécuriser le personnel de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) : « Il y a eu beaucoup de candidats et c’est son dossier qui a été retenu. Ses concurrents, les opérateurs économiques de Centrafrique, ne sont pas contents. C’est de là d’où vient son arrestation. »

Ismaël Sylvain Agnagano est patron de deux sociétés : l’une porte sur la sécurité privée et l’autre fait des audits. Son père supplie les présidents Brice Clotaire Oligui Nguéma du Gabon et Faustin-Archange Touadéra de la Centrafrique d’aider son fils : « Je demande au général Brice Clotaire Oligui Nguéma d’intervenir sur son dossier. Un message aux autorités centrafricaines : le Gabon est un pays frère, ne l’oubliez pas ! »

Établi à Bangui depuis 7 ans, Ismaël Agnagano emploie au total 121 Centrafricains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici