Etats-Unis/Afrique : Antony Blinken entamera une tournée axée sur l’économie et la sécurité le 21 janvier

0
171

18 janvier 2024 18:36

(Agence Ecofin) – Après avoir concentré ses efforts diplomatiques sur le Moyen-Orient ces derniers mois, Washington remet le cap sur l’Afrique où la Russie et la Chine continuent à gagner en influence.

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken (photo), entamera le dimanche 21 janvier 2024, une tournée de six jours en Afrique, qui le conduira en Côte d’Ivoire, au Nigeria, en Angola et au Cap-Vert. C’est ce qu’indique un communiqué publié ce jeudi 18 janvier par le département d’Etat américain.

Lors de son premier déplacement sur le continent depuis environ dix mois, Antony Blinken « mettra l’accent sur un partenariat économique tourné vers l’avenir ainsi que sur la manière dont les Etats-Unis investissent dans les infrastructures en Afrique pour stimuler le commerce bilatéral, créer des emplois et aider le continent à être compétitif sur le marché international », a-t-on indiqué de même source.

Le chef de la diplomatie américaine « fera également progresser des partenariats sécuritaires fondés sur des valeurs partagées telles que le respect des droits de l’Homme, la promotion de la démocratie et le renforcement de l’Etat de droit ». Dans ce cadre, il devrait notamment « réaffirmer l’engagement des Etats-Unis envers ses partenaires côtiers d’Afrique de l’Ouest à travers une stratégie visant à prévenir les conflits et à promouvoir la stabilité » dans la région et mettre l’accent sur la nécessité d’adopter « des solutions diplomatiques au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo ».

Les Etats-Unis, qui ont concentré ces derniers mois leurs efforts diplomatiques sur une désescalade au Moyen-Orient où un conflit sanglant oppose Israël au mouvement palestinien Hamas, semblent ainsi remettre le cap sur l’Afrique alors que la Russie et la Chine gagnent du terrain sur le continent grâce à leurs engagements protéiformes.

M.Blinken entamera d’ailleurs sa tournée africaine par la Côte d’Ivoire, dernière étape de la tournée effectuée entre le 13 et le 18 janvier par le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, dans quatre pays du continent.

Pékin reste le premier partenaire commercial de l’Afrique avec un volume d’échanges de 156,4 milliards de dollars au cours des sept premiers mois de 2023. Ses investissements dans le domaine de la construction des infrastructures financés par des prêts ont cependant baissé ces dernières années, en raison notamment du surendettement de plusieurs pays africains.

La Russie continue, quant à elle, à avancer ses pions en Afrique à travers des sociétés militaires privées, dont le groupe Wagner qui est actif au Mali et en République centrafricaine. Moscou a également signé ces derniers mois plusieurs accords de coopération dans les domaines économique et militaire avec le Niger et le Burkina Faso.

Lors du Sommet Etats-Unis/Afrique tenu en décembre 2022, le président américain, Joe Biden, s’est engagé à injecter 55 milliards de dollars en Afrique sur trois ans, rompant ainsi définitivement avec le désintérêt pour le continent qui avait caractérisé les années Trump.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici