ENTRETIEN. Attentat à Moscou : « C’est une attaque en forme d’avertissement », analyse l’expert en terrorisme Jean-Charles Brisard

0
64

ENTRETIEN. Attentat à Moscou : « C’est une attaque en forme d’avertissement », analyse l’expert en terrorisme Jean-Charles Brisard

Publié le 
Recueilli par Yohan Lemaire

Au lendemain de l’attentat revendiqué par l’État islamique à Moscou qui a fait 133 morts et une centaine de blessés, Jean-Charles Brisard, président du Centre d’Analyse du Terrorisme, revient sur cette attaque d’une ampleur inédite en Russie.

Êtes-vous étonné de cette attaque en Russie ?

Non, pas du tout. On sait, depuis plusieurs années, que l’État islamique (El) souhaite tenter une opération majeure sur le sol européen. Personne n’est épargné. Ce n’est pas étonnant car la Russie est visée par la propagande de Daesh.

Pourquoi ?

Car la Russie et l’État islamique sont en guerre depuis longtemps dans plusieurs endroits du globe. C’était en Afghanistan il y a des années, puis la Tchétchénie et puis plus récemment en Syrie et en Irak. Il y a une sorte de « bain de sang » qui existe entre le Kremlin et cette organisation djihadiste. C’est très symbolique de frapper ce pays.

Le contentieux ne date pas d’hier ?

Pas du tout. La propagande de l’État islamique vise très régulièrement la Russie sur l’ensemble des continents. Ils avaient déjà essayé de perpétrer des attentats dans ce pays, ce n’est pas une première. Il ne faut pas oublier qu’ils avaient déjà attaqué l’ambassade de Russie à Kaboul par le passé. C’est la suite logique d’une campagne qui est menée depuis très longtemps.

Que représente ce retour au premier plan de Daesh ?

Ça signifie que l’État islamique, en dépit des revers qu’il a subi sur le terrain en Syrie et en Irak, est parvenu progressivement à reconstituer des capacités opérationnelles dans d’autres pays du monde comme l’affirment les différents services de renseignement des pays du monde entier. Au point qu’aujourd’hui l’organisation est capable de planifier des attentats contre des pays occidentaux, principalement européens.

Est-ce un acte isolé ou faut-il s’attendre à d’autres attaques ?

Non seulement ça peut susciter du terrorisme endogène, mais ça veut aussi dire qu’on est très clairement dans une vague qui va se poursuivre de la part de l’État islamique pour tenter de frapper l’Europe. C’est plutôt un avertissement et ce n’est pas rassurant dans le contexte des Jeux Olympiques qui vont démarrer dans 4 mois en France. On rentre dans une phase où l’État islamique a la capacité et la volonté de frapper en Europe.

Donc il existe un risque que ça arrive ailleurs…

Bien sûr car de toute façon ils visent d’autres pays, ce n’est pas nouveau. Il y a des cellules et des sympathisants de l’État islamique dans tous les pays européens quasiment. Il est vraisemblable que ça puisse se reproduire demain dans d’autres pays.

L’attaque semble avoir été menée par la branche afghane de l’État islamique, le Khorasan. Que pouvez-vous en dire ?

On n’en parle pas beaucoup, mais c’est la branche la plus active de l’État islamique à l’heure actuelle dans le monde. Elle compte plusieurs milliers de combattants et possède des camps d’entraînement dans des provinces en Afghanistan. Elle est très active en Afghanistan où elle est opposée aux Talibans dans une guerre depuis plusieurs années afin de démontrer que ces derniers ne maîtrisent pas la situation sur leur sol. C’est une organisation qui progresse. La plupart des projets déjoués ou perpétrés en Europe ces dernières années avaient pour origine la branche afghane comme en France en novembre 2022 ou en Allemagne où au moins cinq attentats ont été déjoués depuis 2000. En un an, cette branche a mené 22 opérations extérieures à l’Afghanistan, frappant l’Iran, la Turquie et a tenté de frapper en Suède, Autriche ou au Danemark. Ce groupe de djihadistes veut surtout s’inscrire en tant qu’alternative au pouvoir taliban en Afghanistan. C’est pour cela qu’ils tentent d’effectuer un attentat majeur ces dernières années. Et d’autres suivront très probablement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici