EN DIRECT – Guerre Hamas-Israël : Paris confirme la mort d’un quatrième Français

0
131
Au fil de la journée
Israël-Palestine, conflit sans fin? dossier

Trois jours après le début de l’offensive surprise du mouvement islamiste contre l’Etat hébreu, les violents affrontements se poursuivent ce mardi 10 octobre.

par LIBERATION et AFP

publié aujourd’hui à 6h47
(mis à jour le 10 octobre 2023 à 13h13)

En résumé :

– Le Hamas a mené une attaque surprise sur Israël samedi 7 octobre au petit matin. En représailles, l’Etat hébreu a lancé une vaste opération militaire baptisée «Sabres de fer» et a entamé lundi le «siège complet» de la bande de Gaza.

– Environ 150 otages ont été emmenés par les miliciens du Hamas lors de leur infiltration initiale, et le mouvement islamiste menace désormais de les exécuter en réaction aux frappes aériennes d’Israël sur Gaza.

– Tandis que les soldats israéliens continuent de combattre les Palestiniens infiltrés et retranchés dans le sud du pays, des échanges de tirs ont aussi eu lieu au nord, à la frontière avec le Liban, avec le Hezbollah.

– Le bilan humain ne cesse de s’alourdir : au moins 900 morts et 2 800 blessés sont recensés à cette heure côté israélien, et près de 800 morts et près de 2 600 blessés côté palestinien. L’armée israélienne dit ce mardi matin avoir retrouvé «environ 1 500 corps» de combattants du Hamas sur le sol israélien depuis samedi.

13h06

Plus de 2 800 Israéliens blessés depuis samedi. Selon le dernier communiqué du ministère de la santé, 2 806 Israéliens ont été blessés et transportés dans divers hôpitaux depuis l’attaque surprise du Hamas samedi matin. À 13 h 30, heure d’Israël, 535 Israéliens étaient hospitalisés, dont 106 dans un état grave ou critique.

13h04

Au moins 788 Palestiniens tués depuis samedi. Dans un dernier bilan communiqué ce mardi midi, le ministère de la santé palestinien a dénombré 788 morts, dont 770 dans la bande de Gaza, ainsi que 4 100 blessés depuis samedi, selon l’agence de presse officielle WAFA.

12h55

Le gouvernement israélien approuve l’appel de 360 000 réservistes. Ce mardi midi, le gouvernement israélien a approuvé l’appel de 360 000 réservistes supplémentaires, doublant ainsi le nombre de réservistes actuellement déployés

12h51

L’Allemagne ouvre une enquête autour de membres du Hamas. Confirmant une information du journal Bild, le porte-parole du ministère public fédéral a affirmé que l’Allemagne avait ouvert une enquête sur des membres de l’organisation islamiste Hamas pour des soupçons de meurtre, d’homicide involontaire et de prise d’otages. Lors de l’attaque terroriste contre Israël, le Hamas a probablement assassiné plus de 1000 personnes et enlevé plus de 100 civils à Gaza.

Des citoyens allemands figurent parmi les morts et les personnes enlevées, comme Carolin Bohl (22 ans), une étudiante berlinoise. Elle a été tuée avec son ami britannique Danny lors de l’attaque menée contre le kibboutz Nir Oz, près de la frontière avec la bande de Gaza.

12h41

Pour Emmanuel Macron, il est «vraisemblable» que le Hamas ait bénéficié d’«aides». En visite depuis lundi en Allemagne, le président français Emmanuel Macron a estimé «vraisemblable» que le Hamas ait bénéficié d’«aides» dans son opération contre Israël, tout en soulignant ne pas avoir de «trace de manière formelle» d’une «implication directe» de l’Iran. «Il est vraisemblable qu’il y ait eu des aides apportées au Hamas et des coopérations», a-t-il dit lors d’une conférence de presse commune avec le chancelier Olaf Scholz à Hambourg dans le nord de l’Allemagne. «Je n’ai pas de commentaire à faire sur une implication directe de l’Iran dont nous n’avons pas la trace de manière formelle», a ajouté le président de la République.

12h33

Au moins 770 Palestiniens tués depuis samedi. Au moins 770 Palestiniens ont été tués et 4 000 blessés dans les frappes aériennes israéliennes sur l’enclave sous blocus depuis samedi, a déclaré mardi le ministère de la santé de Gaza. Au moins 18 autres personnes ont été tuées et 100 blessées en Cisjordanie depuis samedi, selon l’agence Reuters. Les médias israéliens rapportent que les combattants du Hamas ont tué environ 900 personnes à l’intérieur d’Israël au cours de l’incursion du week-end.

12h28

Emmanuel Macron dénonce «l’insupportable chantage» du Hamas. Le président français Emmanuel Macron a dénoncé ce mardi matin «l’insupportable chantage» exercé par le Hamas qui a menacé d’exécuter des otages israéliens en réaction aux frappes qui se multiplient sur la bande de Gaza. «Le chantage qui est fait par le Hamas est un insupportable chantage que nous ne pouvons que condamner», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en Allemagne. Il a également condamné «tous les pays qui se sont félicités des horreurs perpétrées par le Hamas, ce qui est le cas de l’Iran».

12h23

Une attaque au sol sur Gaza est indispensable, selon un ancien patron du renseignement israélien. «Nous devons combattre l’aile militaire du mouvement [du Hamas], les brigades al-Qassam. Nous devons nous assurer qu’il n’y aura plus cette immense capacité militaire à nos portes. Cela nécessite une énorme opération militaire. Nous n’avons pas le choix pour détruire les brigades al-Qassam», a affirmé lundi soir le contre-amiral Ami Ayalon, ex-dirigeant du Shin Beth, le service du renseignement intérieur israélien, dans une interview au Figaro. Mais il pose un préalable : «Nous devons dire dès le début que notre guerre n’est pas contre le peuple palestinien. […] Avant même d’attaquer, nous devrions dire que nous voulons créer une réalité dans laquelle nous parlerons avec les Palestiniens, qui acceptent les initiatives de paix et qui veulent discuter avec nous de la réalité de deux États». Selon le militaire, «si nous ne le faisons pas, nous assisterons à une recrudescence de la violence».

12h21

Josep Borrel invite les ministres des affaires étrangères israéliens et palestiniens. Le ministre israélien des affaires étrangères, Eli Cohen, et son homologue de l’Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, ont été invités à une réunion d’urgence des ministres européens des affaires étrangères. Elle se tiendra plus tard dans la journée de mardi afin de discuter de la situation en Israël et dans la région, a déclaré le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell.

«J’ai invité le ministre israélien des affaires étrangères à se joindre à la réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE que je convoque cet après-midi. J’ai également invité le ministre des affaires étrangères (de l’Autorité palestinienne), Riyad Al- Maliki, à s’adresser à la réunion et à présenter le point de vue de l’Autorité palestinienne», a déclaré Josep Borrell dans un message publié sur la plateforme X.

12h18

Dix-neuf civils tués à Gaza. Selon l’agende de presse palestinienne WAFA, dix-neuf civils ont été tués durant les raids aériens menés mardi matin par l’armée israélienne, à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. «Des avions de chasse de l’armée de l’air ont récemment attaqué un certain nombre de cibles terroristes de l’organisation terroriste Hamas dans toute la bande de Gaza. Les avions ont notamment attaqué un complexe militaire et un entrepôt d’armes», a fait savoir l’armée israélienne dans un message publié sur X (anciennement Twitter). Avant d’ajouter : «en outre, une salle de gestion des combats à Jabaliya Ouest a été attaquée». Selon l’armée, ce lieu était utilisé «par l’organisation terroriste Hamas pour diriger le terrorisme contre l’État d’Israël»

12h17

Des armes à feu vont être distribuées dans les localités frontalières. Le ministre de la sécurité nationale israélien Itamar Ben Gvir a annoncé sur X (anciennement twitter) la distribution prochaine de plusieurs milliers d’armes à feu à destination des volontaires présents dans les localités frontalières et les villes mixtes judéo-arabes. Plus de 10 000 armes à feu vont ainsi être achetées et 4 000 fusils d’assauts sont déjà en possession des autorités. «Dans le même temps, le ministère a acheté du matériel de combat, notamment des casques et des gilets de protection, qui seront distribués lors de la signature des armes longues», a écrit Itamar Ben Gvir.

12h12

L’armée israélienne annonce une «vaste attaque». Dans un message publié en fin de matinée ce mardi sur X (anciennement Twitter), l’armée israélienne annonce mener «actuellement une vaste attaque contre les cibles terroristes de l’organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza.»

12h00

Pour LFI, le Hamas est la «branche armée responsable de crimes de guerre». «On ne va pas se lancer là-dessus», souffle Mathilde Panot ce mardi à l’Assemblée nationale, alors qu’un journaliste lui demandait si le Hamas était un groupe terroriste. «C’est la branche armée qui aujourd’hui est responsable de crimes de guerre. J’ai répondu sur terrorisme. Vous vous contenterez de ma réponse sur cette question. Je n’ai pas de double langage», a-t-elle déclaré avant de quitter le pupitre. Pour Olivier Faure, il s’agit d’une déclaration «inacceptable». «Le Hamas est une organisation terroriste. Pas l’armée régulière de Palestine. Leurs actes doivent être condamnés comme leur projet politique qui n’est pas la paix, la solution à deux Etats mais la destruction de l’Etat d’Israël », a-t-il écrit dans un message publié sur X (anciennement twitter).

11h48

«Nous sommes tous du côté d’Israël», assure Olaf Scholz. Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré mardi que lui-même et les dirigeants des États-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne étaient d’accord sur le fait qu’Israël avait le droit de se défendre et qu’ils travaillaient avec de nombreuses puissances régionales pour tenter de mettre un terme à l’escalade.

«Nous sommes tous du côté d’Israël», a déclaré M. Scholz aux journalistes après un appel téléphonique entre les dirigeants lundi. «Nous étions également d’accord sur le fait qu’Israël a le droit de se défendre contre ces attaques inhumaines et en même temps, bien sûr, il s’agit d’éviter une nouvelle escalade régionale», a déclaré Olaf Scholz à Hambourg lors d’une visite du président français Emmanuel Macron et de ministres français. «Nous sommes en contact étroit avec de nombreux États de la région à ce sujet», a-t-il ajouté.

11h48

A Beer-Sheva, les sirènes aux roquettes retentissent. A l’est de la bande de Gaza, les alertes aux tirs de roquettes visant la grande ville de Beer-Sheva dans le sud du pays sonnent de nouveau ce mardi matin.

11h40

360 000 réservistes rappelés par Israël. Le gouvernement israelien a approuvé ce mardi le rappel de 60 000 réservistes supplémentaires après avoir lancé la mobilisation de 300 000 d’entre eux lundi. Selon le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, cité par Reuters lundi, Tsahal «n’a jamais autant rappelé de soldats réservistes» dans toute son histoire.

Reportage

Cette mobilisation d’ampleur laisse ouverte la possibilité d’une invasion terrestre alors que le ministre de la Défense israélien, Yoav Gallant, a annoncé lundi l’imposition d’un «siège complet» à la bande de Gaza.

11h34

Les beaux parents du Premier ministre écossais sont bloqués à Gaza. Le Premier ministre écossais Humza Yousaf a fait part lundi 9 septembre de son inquiétude au sujet de ses beaux-parents, actuellement coincés dans la bande de Gaza où ils rendaient visite à leur famille. La femme du dirigeant écossais, Nadia El-Nakla, est d’origine palestinienne. Ses parents, qui vivent en Ecosse, étaient en visite à Gaza pour voir sa grand-mère paternelle âgée de 92 ans au moment où le Hamas a lancé son offensive contre Israël.

11h34

Le Hamas refuse de discuter du sort des prisonniers. Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, a déclaré ce mardi que l’organisation terroriste ne discuterait pas des «prisonniers et captifs détenus par les forces de la résistance» tant que la campagne militaire ne serait pas terminée.

11h26

Pour l’ambassadeur d’Israël en France, le lien entre le Hamas et l’Iran est évident. Pour Raphael Morav, interrogé en réaction à un article du Wall Street Journal évoquant des une concertation du Hamas avec Téhéran et des réunions qui se seraient tenues au Liban et en Syrie, «le lien avec l’Iran est évident». «Sans leur aide, le Hamas n’aurait pas pu avoir la capacité d’attaquer Israël, juge l’ambassadeur. Ce sont eux qui fournissent l’armement, l’entrainement. Pour nous, le lien est clair. L’Iran est impliqué. que ce soit directement ou indirectement. Sans l’aide de l’Iran, le Hamas n’aurait pas pu avoir les capacités pour attaquer Israël.»

11h21

Trois journalistes palestiniens tués dans une frappe à Gaza. Ils ont été tués tôt ce mardi par une frappe aérienne israélienne sur la ville de Gaza. L’annonce a été faite par un syndicat de journalistes et un fonctionnaire local au quatrième jour de guerre entre Israël et le Hamas. Ces décès portent à sept le nombre de journalistes palestiniens tués dans les combats depuis samedi, a déclaré le bureau des médias du mouvement islamiste Hamas dans un communiqué.

Le syndicat local des journalistes a annoncé dans un communiqué «le martyre de trois journalistes dans la bande de Gaza lors de l’agression israélienne en cours» mardi. Salameh Maarouf, le directeur du bureau des médias du gouvernement dirigé par le Hamas a donné les identités des victimes. Il s’agit de Said al-Taweel, directeur de l’agence de presse Al-Khamisa, Mohammed Sobboh, photographe, et Hisham Nawajhah, correspondant d’une agence de presse locale.

11h13

Un corridor humanitaire vers la bande de Gaza ? L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé mardi l’ouverture d’un couloir humanitaire vers la bande de Gaza, zone bouclée et bombardée par les forces israéliennes. «Un couloir humanitaire est nécessaire pour acheminer les fournitures médicales essentielles aux populations», a déclaré un porte-parole de l’OMS lors d’un briefing de l’ONU à Genève, précisant que l’organisation était en pourparlers avec les différentes parties.

11h11

Les forces israéliennes n’ont pas détecté d’infiltration dans le nord du pays. Plus tôt ce mardi, l’armée israélienne avait fait état d’un rapport reçu évoquant une possible infiltration aérienne depuis la Syrie ou le Liban. De quoi motiver l’armée israélienne a déployé des forces aériennes pour mener des recherches dans la zone. Les habitants avaient été priés de rester chez eux. En fin de matinée ce mardi, l’alerte a finalement été levée par l’armée qui a levé les soupçons.

11h04

Plus de 187 000 déplacés dans la bande de Gaza. La guerre entre le Hamas et Israël a déplacé plus de 187 500 personnes à l’intérieur de la bande de Gaza depuis samedi, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha). «Le nombre de personnes déplacées s’est considérablement accru dans la bande de Gaza, s’élevant à plus de 187 500 depuis samedi. La plupart se réfugient dans les écoles de l’UNRWA», l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, a déclaré ce mardi matin un porte-parole d’Ocha, Jens Laerke, lors d’un point de presse à Genève.

Un porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé a également déclaré avoir signalé 13 attaques contre des établissements de santé et a indiqué que les fournitures médicales stockées dans la bande de Gaza avaient déjà été utilisées. L’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens affirme que 18 de ses bâtiments ont été endommagés depuis l’attaque du Hamas, dont quatre écoles et huit établissements de santé.

11h01

Les opérations aériennes israéliennes ont frappé des zones civiles, souligne l’ONU. Des immeubles résidentiels, y compris de grandes tours, ainsi que des écoles et des bâtiments de l’ONU à Gaza. Telles ont été les cibles des frappes israéliennes, faisant des victimes civiles selon Volker Türk le chef des droits de l’homme de l’ONU. «Le droit international humanitaire est clair : l’obligation de veiller constamment à épargner la population civile et les biens de caractère civil reste applicable tout au long des attaques», a déclaré Volker Türk. En réponse à l’annonce par le ministre israélien de la défense, Yoav Gallant, d’un renforcement du blocus de Gaza, Volker Türk a déclaré que les «sièges» qui mettent en danger la vie des civils sont interdits par le droit international.

10h58

La France déplore le décès de deux autres ressortissants français. Un communiqué publié par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ce mardi matin déplore le décès de deux autres ressortissants français, «victimes françaises des attaques terroristes menées par le Hamas contre Israël. «Nous sommes sans nouvelle de treize compatriotes dont la situation est considérée comme très inquiétante, dont certains ont très probablement été enlevé», ajoute le communiqué.

10h53

Des rassemblements pro-palestinien prévus à Marseille et Paris. Plusieurs nouveaux rassemblements en soutien à la Palestine sont prévus dans les deux plus grandes villes de France. Dans un communiqué, la CGT des Bouches-du-Rhône «apporte son soutien au peuple palestinien dans son combat contre l’Etat colon d’Israël» et appelle à un «rassemblement unitaire» ce mardi à 18 heures sur le Vieux-Port «pour soutenir la résistance palestinienne». Un rassemblement interdit par la préfecture. Un autre appel en soutien au peuple palestinien est diffusé, cette fois-ci à Paris, sur le place de la République, jeudi à 18h30.

10h47

Environ 200 Autrichiens souhaitent quitter Israël. Les Autrichiens jusqu’à présent informé les autorités autrichiennes de leur souhait de quitter Israël, a déclaré Karl Nehammer à la chaîne de télévision Puls 24. «Cela se fait en coopération avec les forces armées autrichiennes. Un avion de transport est disponible et la mission commencera demain», a déclaré Karl Nehammer, ajoutant que le vol serait à destination de Chypre.

10h43

Chypre prête à accueillir des ressortissants de pays tiers désireux de quitter Israël. Un comité ministériel chypriote a activé ce mardi le programme de rapatriement connu sous le nom d’Estia, qui offre un hébergement temporaire et une assistance aux ressortissants de l’Union européenne et de pays tiers fuyant des zones de crise. «Dans ce contexte, la République de Chypre a l’intention d’offrir des facilités pour le rapatriement des ressortissants étrangers d’Israël via Chypre», a déclaré le ministère chypriote des affaires étrangères dans un communiqué. À l’inverse, plusieurs milliers d’Israéliens vivant en Europe et ailleurs ont utilisé Chypre comme point de transit pour rentrer en Israël depuis le début de la crise samedi.

10h30

Vers un jour de «mobilisation des musulmans et du monde arabe ?» La chaîne libanaise al-Manar (pro Hezbollah) a diffusé une annonce du Hamas déclarant le vendredi 13 octobre «vendredi du déluge d’al-Aqsa» et appelant à un jour de «mobilisation des musulmans et du monde arabe».

10h26

Un siège total de la bande de Gaza «interdit» par le droit international humanitaire. C’est l’ONU qui n’a pas manqué de rappeler ce mardi qu’un siège total de la bande de Gaza comme annoncé lundi par le ministre israélien de la Défense, est «interdit» par le droit international humanitaire. «L’imposition de sièges qui mettent en danger la vie des civils en les privant de biens essentiels à leur survie est interdite par le droit international humanitaire», a déclaré le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Türk dans un communiqué.

10h19

200 cibles attaquées par l’armée israélienne durant la nuit. Les raids de l’aviation israélienne se sont multipliés la nuit dernière. Menés sur plus de 200 cibles dans les zones de Khan Yunis et de Rimal, ces raids ont ciblé des points stratégiques du Hamas tels qu’un site de stockage d’armes de militants situé à l’intérieur d’une mosquée ou encore un appartement opérationnel d’un membre du Hamas.

10h13

Selon Khamenei, l’Iran n’est pas impliqué dans l’attaque de samedi visant Israël. L’ayatollah Ali Khamenei, la plus haute autorité iranienne, a déclaré ce mardi que Téhéran n’avait pas été impliqué dans l’attaque du Hamas contre Israël ce week-end.

«Les partisans du régime sioniste et d’autres personnes ont fait circuler des rumeurs ces deux, trois derniers jours, dont celles sur le fait que l’Iran islamique serait derrière cette action. Elles sont fausses», a déclaré l’ayatollah Khamenei dans un discours tenu devant une académie militaire. Néanmoins, il n’a pas manqué de saluer ce qu’il a appelé la défaite «irréparable» d’Israël sur le plan militaire et sur celui du renseignement. «Ce tremblement de terre destructeur a détruit certaines structures essentielles (en Israël) qui ne pourront pas être réparées facilement… Les actions du régime sioniste sont à blâmer pour ce désastre». Avant d’ajouter «nous baisons la main de ceux qui ont planifié l’attaque contre le régime sioniste».

10h07

Les agents du Hamas n’ont «nulle part où se cacher». L’armée israélienne a déclaré mardi que les agents du Hamas n’avaient «nulle part où se cacher à Gaza» et que son armée de l’air effectuait des frappes aériennes intensives par vagues toutes les quatre heures. «Nous les atteindrons partout», a déclaré le porte-parole militaire en chef, le contre-amiral Daniel Hagari.

10h03

Le Hamas prêt à mener une longue guerre contre Israël. S’adressant à l’agence de presse Associated Press, Ali Barakeh, membre de la direction du groupe en exil à Beyrouth, a déclaré mardi matin que le Hamas disposait d’un arsenal de roquettes qui durerait longtemps et que le mouvement n’hésiterait pas à utiliser les dizaines d’otages détenus à Gaza pour obtenir la libération des Palestiniens détenus en Israël et à l’étranger, a déclaré ce haut responsable du groupe militant. «Nous nous sommes bien préparés pour cette guerre et pour faire face à tous les scénarios, même celui d’une guerre longue», a-t-il déclaré, ajoutant que le Hamas utiliserait des otages pour obtenir la libération de personnes détenues dans les prisons israéliennes et même de certains Palestiniens emprisonnés aux États-Unis.

9h57

Au moins 123 soldats israéliens tués depuis le début de l’offensive. Ce mardi, 50 familles de soldats israéliens ont été mises au courant que leurs proches avaient été enlevés et emmenés dans la bande de Gaza. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole de l’armée israélienne Daniel Hagari, avant d’ajouter qu’au moins 123 soldats israéliens avaient été tués depuis samedi. Selon lui, Tsahal a bien repris le contrôle de toutes les villes et communautés israéliennes situées non loin de la frontière avec Gaza.

9h51

Les politiques israéliens appellent à former un gouvernement d’urgence. Le ministre israélien de la Justice, Yariv Levin, a appelé mardi à la formation d’un gouvernement d’urgence en raison de la guerre avec le Hamas, rejoignant ainsi plusieurs personnalités politiques israéliennes de premier plan, aussi bien des figures de la coalition que l’opposition, qui ont fait des déclarations similaires.

9h48

L’armée de l’air israélienne envoie des avions en Europe. Ce mardi, l’armée israélienne a décidé de ramener des centaines d’Israéliens qui serviront de réservistes militaires. Un renfort dans le cadre de la guerre de Gaza qui fait rage depuis le week-end dernier. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, l’armée a indiqué que ses avions Hercules avaient pris part au transport aérien d’urgence. Il n’a pas été précisé d’où venaient les réservistes européens.

9h41

La France opposée à la suspension de l’aide aux populations palestiniennes. Mardi, la ministre des Affaires étrangères français Catherine Colonna a déclaré que la France n’était «pas en faveur de la suspension de l’aide qui bénéficie directement aux populations palestiniennes», ajoutant qu’elle l’avait «fait savoir à la Commission européenne». Cette déclaration intervient alors qu’un commissaire européen, Olivier Varhelyi, avait annoncé lundi la suspension de tous les paiements prévus dans le cadre de cette aide au développement. La Commission avait ensuite fait savoir qu’elle lançait «un réexamen urgent de l’assistance de l’Union européenne à la Palestine».

L’an passé, la France a contribué à l’aide aux Palestiniens à hauteur de 95 millions d’euros, a précisé le Quai d’Orsay. «Cette aide est concentrée sur le soutien aux populations palestiniennes, dans les domaines de l’eau, de la santé, de la sécurité alimentaire et de l’éducation», a ajouté le ministère.

9h37

Les sirènes retentissent dans plusieurs villes israéliennes du sud du pays. Des sirènes de roquettes ont retenti ce mardi matin dans plusieurs villes israéliennes, dont Ashkelon et Ashdod, aux alentours de 10 heures 24. Un parapente aurait également été repéré près d’Alonei Habashan sur le plateau du Golan au nord du pays, à proximité de la frontière avec la Syrie, selon des responsables du Conseil régional du Golan.

Comme le rapporte le Haaretz, un responsable de la sécurité de l’une des villes pense que le parapente a fait demi-tour et est retourné en Syrie. Les Israéliens vivant dans le nord du pays ont reçu l’ordre de rentrer dans leurs abris, selon un message envoyé par le Conseil régional de Galil Elyon.

9h23

Une centaine de corps découverts dans un kibboutz à Beeri. A quelques kilomètres à l’est de la bande de Gaza, c’est un massacre que les secours israéliens ont découvert. Plusieurs dizaines de terroristes ont pénétré samedi dans ce kibboutz créé en 1946. 100 corps ont été retrouvés au sein de cette communauté de 1 200 personnes.

9h20

«Ça fait du bien, cette solidarité» : à la marche en soutien à Israël, les Français juifs se sentent moins seuls». Ils étaient nombreux, ce lundi au Trocadéro, juifs comme non-juifs à avoir répondu à l’appel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) à une «marche de solidarité» avec Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici