DU RÉGIME PRÉSIDENTIEL AU RÉGIME PARLEMENTAIRE : Les Togolais n’iront plus aux urnes pour élire leur Président

0
91

Les Togolais n’iront plus aux urnes pour élire le premier de leurs citoyens. C’est ce qui découle de la nouvelle constitution votée et adoptée par le parlement du pays du grand timonier Gnassingbé Eyadéma dans la nuit du 25 au 26 mars 2024.

En effet, c’est à 23h 44mn GMT de ce lundi 25 mars 2024 qu’au terme d’un vote à bulletin secret, le parlement togolais a doté le pays d’une nouvelle constitution qui, dès son entrée en vigueur bascule tous les systèmes politiques de ce pays à un régime parlementaire. Le Togo entre ainsi dans la cinquième (5è) République. Ainsi, les citoyens ne sont plus habiletés à choisir par vote le Président de la République. Ce pouvoir est désormais confié à l’Assemblée Nationale qui désigne le Président la République. Dans cette nouvelle constitution togolaise qui instaure la cinquième République, le Chef de l’exécutif choisi par le parlement a un mandat unique de six (06) ans et dispose d’un pouvoir symbolique. Il est le garant de l’unité nationale et de la continuité de l’Etat. C’est le chef du parti majoritaire à l’Assemblée qui est de facto élu chef du gouvernement pour un mandat aussi de six (06) ans. Il tient sa légitimité de l’Assemblée Nationale et conduit la politique de la nation.
Il est donc clair que les togolais ne connaitront plus l’élection présidentielle dans leur système de démocratie.

Eyitayo Charles YAÏ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici