Dimitri Sytyi, cadre de Wagner en Centrafrique

0
87

Dimitri Sytyi, cadre de Wagner en Centrafrique

Le 15 Décembre 2022, la chaîne Télégram de la Communauté des Officiers pour la Sécurité Internationale (COSI), une société écran de la galaxie Prigozhin dirigée par Alexandre Ivanov en charge des mercenaires du groupe Wagner déployés en Centrafrique, rapporte que Dimitri Sytyi, directeur du centre culturel la Maison Russe à Bangui aurait reçu un coli piégé et qu’il serait blessé et traité à l’hôpital. Via le service de presse de sa société Concord, Evgeni Prigojine, à la tête de la galaxie Wagner, a rapidement réagi en accusant la France d’être derrière cette attaque et en révélant des détails précis sur la vie familiale de Dimitri Sytyi. Des images d’une enquête de police préliminaire montrant une scène de crime ont été diffusées sur les réseaux sociaux et les media russes ou affiliées à Evgeni Prigojine. Aujourd’hui plusieurs éléments laissent penser qu’il pourrait s’agir d’une manipulation de l’information.

Retour sur le portrait de Dimitri Sytyi, un des piliers du système Wagner en Centrafrique.

 Sytyi fait ses classes à l’Internet Research Agency, la machine à Fake News de Prigozhin

Né en 1989, Dimitri Sytyi fait partie de cette nouvelle génération de russes éduqués dans les grandes écoles et voyageant partout en Europe. Il fait des études de commerce international à l’Université d’Etat d’économie et de finance de St Petersbourg de 2006 à 2011 où il rencontre sa femme. Il part ensuite faire un master en gestion culturelle à l’Université Internationale de Catalogne à Barcelone de 2011 à 2012 et un master en marketing international et business development à l’école de commerce parisienne la Skema Business School de 2014 à 2015. Il développe à cette occasion un savoir-faire sur les stratégies marketing produits et digitales

CV obtenu et analysé par le Dossier Center

D’après des éléments collectés par le Dossier Center, Sytyi aurait travaillé à l’Internet Research Agency, au service de traduction en tant que spécialiste de la manipulation des opinions publiques. Bien que nous ne pouvons pas vérifier ces éléments indépendemment, cela semble probable au regard de son parcours universitaire et la suite de son parcours.

Liste des employés de l’IRA obtenu et analysé par le Dossier Center

L’IRA, créée dès 2014 et dont le bureau central est à Saint Petersbourg – ville de Dimitri Sytyi, s’est faite connaître pour ses opérations d’influence et attaques informationnelles lors des élections présidentielles aux Etats-Unis en 2016. En 2018, l’organisation est formellement inculpée par le Département de la Justice aux Etats-Unis avec plusieurs chefs d’accusation dont celui d’interférence dans le processus électoral américain.

Pilier de la galaxie Prigojine en Centrafrique

Dimitri Sytyi arrive en Centrafrique fin septembre 2017 parmi d’autres experts dont l’universitaire Nikolai Dobronravin afin de mener une étude sur place. L’étude est portée par la société M-Invest affiliée à Evgeni Prigojine en réponse à l’invitation du Président centrafricain Faustin Archange Touadera la société M-Invest

Sur place, Sytyi va être vu publiquement au côté de Valery Zakharov, le conseiller du Président Touadéra en sécurité intérieure, et Evgeny Kopot, un expert en communication et politique, en tant qu’assistant et traducteur. Cela lui permet d’être dans toutes les rencontres stratégiques entre le groupe Wagner et la Présidence centrafricaine.

Sytyi accompagnera même le Président Touadéra lors de certains de ses déplacements en Russie. D’abord au Forum économique international de St Petersbourg en Mai 2018.

D’après des données aériennes obtenues en ligne en lien avec son numéro de passeport, Sytyi volera de St Petersbourg à Sochi le 22 Octobre 2019 où se tient le Sommet Russie Afrique auquel le président Touadera assiste.

Mikhail Metzel / Kremlin Pool, CC BY 4.0

En plus de son rôle d’adjoint, Sytyi est nommé actionnaire de la société centrafricaine Lobaye Invest SARL, affiliée au groupe Prigojine dès le 10 août 2018 d’après des documents obtenus et analysés par le Dossier Center.

La société est présente dans les activités d’extraction minière de diamants et d’or comme présenté dans l’enquête sur Diamville.

Photo obtenue par le Dossier Center: Dimitri Sytyi est à l’extrême gauche à un événement officiel avec la gemmologue de Diamville Svetlana Troistkaia

Mais, elle gère également les actions d’influence du groupe Wagner en Centrafrique en finançant la radio Lengo Songo mais aussi l’ONG panafricaine Aimons Notre Afrique ou encore une galaxie de sites internet d’information comme Le Monde En Vrai, vague copie du journal Le Monde.

Affiche à Bangui (c) Florent Hivert

Ces actions d’influence font partie du contrat négocié avec la Présidence centrafricaine incluant un soutien sécuritaire, de la communication stratégique et des contreparties économiques.

Le Bureau d’Information et de Communication (BIC) avec lequel Dimitri Sytyi officierait discrètement, sert à lancer des manoeuvres informationnelles. Il est proposé aux journalistes de percevoir 20.000 FCFA (30 euros) pour couvrir un événement organisé par la Russie ou pour réaliser un article critique vis-à-vis de la France. D’après Ludovic Lédo, ancien porte-parole du mouvement des jeunes de Faustin-Archange Touadéra et membre du BIC, les missions du bureau sont la surveillance des opposants politique et la diffusion de la propagande russe sur les réseaux sociaux.

Programme du Bureau d’information et de communication pour la
semaine du 21-25 décembre 2020 – Rapport du Panel des Experts S/2021/569

Le 3 Juin 2021, Dimitri Sytyi apparait aussi comme Directeur Général de la Maison Russe, un centre culturel proche de l’Ambassade de Russie à Bangui.

L’organisation ne fait pas partie du dispositif diplomatique classique, puisqu’il s’agit d’une société anonyme à responsabilité limitée créée en Centrafrique. La Maison Russe organise des conférences, soirées ou événements en lien avec la promotion des intérêts russes mais aussi directement de Evgeni Prigojine comme les projections de ses films.

Personnage stratégique de Centrafrique, il aurait été évacué en Russie le 19 Décembre pour y être soigné d’après le Ministre des Affaires Etrangères, Sergey Lavrov. Que s’est il vraiment passé? Beaucoup de questions demeurent mais l’annonce de l’incident a été amplifiée par les infrastrustures de propagande Wagner: messages sur les plateformes de réseaux sociaux coordonnées par des comptes récents, utilisation des media de Prigojine et de l’appareil russe.

Pour rappel et d’après un rapport d’ACLED, le groupe Wagner est devenu en 2020 l’acteur le plus violent de la Centrafrique. Depuis décembre 2020, les violences ciblant les populations civiles représentent 52% des engagements du groupe Wagner dans des incidents violents. C’est plus élevé que pour l’armée centrafricaine (FACA) avec 26% et le groupe armé opposant, CPC, avec 42%. Quand Wagner agit seul en Centrafrique, ces violences à l’encontre des populations civiles représentent 70% des incidents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here