Déclaration du Patrie relative aux agitations de sieur Daniel Nzewe

0
323

Alors que l’insoutenable décente aux enfers de notre pays se poursuit et que rien ne semble pouvoir soulager de si tôt les souffrances de nos compatriotes plongés en plein désarroi, certains individus au parcours chaotique, dénués de tout sens morale comme le nommé Daniel Nzewe, croient, au moyen d’imputations fallacieuses et d’une série de contrevérités, nuire au président du Patrie, Maître Crépin Mboli-Goumba.

Ces méthodes non convenables n’ont pas manqué de heurter les membres du bureau politique du Patrie qui sont proprement outrés par le degré d’infantilisme de cet individu sans relief et ne méritant pas le détour qui a ainsi démontré sa petitesse d’esprit.

D’ailleurs, la réprobation unanime que ces imputations mensongères ont soulevé sur les réseaux sociaux suscite la présente réaction aux fins de clarification.

Pour rappel, et afin que nul n’en ignore, Daniel Nzewe appartient à une clique de personnes sans diplômes, toutes vivant d’expédients et de rapides. Un repris de justice qui a été condamné à plusieurs reprises et placé quatre (4) fois en détention pour faux usage de faux, faux en écriture et escroquerie. Un personnage lugubre qui a détourné des fonds à la société Moov, à Socatel et qui est allé récemment en prison pour l’escroquerie d’un citoyen chinois. C’est un traitre professionnel qui a déjà trahi tous ceux qui l’ont aidé et qui lui portent secours tels que de Cyriaque Gonda, Thierry Maleyombo ou encore Crépin Mboli-Goumba qui, par exemple, était intervenu pour le placer à Moov.

Que des individus comme Daniel Nzewe osent s’en prendre à certains compatriotes qui gagnent honnêtement leur vie, c’est la preuve si besoin en était, de la faillite morale de la République centrafricaine. C’est véritablement le vice qui nargue la vertu.

À preuve, maintenant qu’il est à la recherche d’un poste de responsabilité au sein de l’administration parlementaire et qu’il fait le siège du nouveau président de l’Assemblée nationale pour être nommé secrétaire général de cette Institution, le bouc émissaire qui doit lui servir de tremplin pour ce poste est tout désigné et il s’appelle Maître Crépin Mboli-Goumba. Jusqu’à quand va-t-il continuer à faire commerce de délation et de haine ?

Personne n’est dupe. La crise actuelle que traverse notre pays a des origines que tout le monde connait. Ce n’est pas en amusant la galerie qu’on changera les faits. Chaque conscience devra se préparer à répondre devant l’histoire et devant Dieu.

Aussi, comme certains cauchemars reviennent à nuit fixe, la perspective de la nouvelle République que le Patrie entend instaurer et qui devra sonner le glas des escrocs de tout acabit ne peut que faire peur à Daniel Nzewe et sa clique.

Enfin, le Patrie tient à réaffirmer son attachement aux valeurs républicaines de la tolérance, du vivre ensemble, à la sécurité collective sur toute l’étendue du territoire et son engagement en faveur de la promotion de la paix et des droits de l’Homme.

Fait à Bangui, le 19 novembre 2018
Pour le Bureau politique du Patrie
Maître Innocent MPOKO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here