Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un appui budgétaire de 400 millions $

0
99

Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un appui budgétaire de 400 millions $

Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un appui budgétaire de 400 millions $

  • Date de création: 10 décembre 2022 08:58    

(Agence Ecofin) – Le financement servira à soutenir des réformes de renforcement des investissements publics et privés, à développer le capital humain et à promouvoir la gestion durable des ressources naturelles. 

La Banque mondiale a annoncé dans un communiqué publié le 8 décembre, avoir approuvé un appui budgétaire de 400 millions de dollars US en faveur de la Côte d’Ivoire pour soutenir des réformes visant à renforcer les investissements publics et privés, le capital humain et l’utilisation durable des ressources naturelles.

L’institution a précisé que ce financement servira à stimuler les investissements en renforçant la concurrence dans les secteurs porteurs tels que les transports, la finance et les télécommunications, et en mobilisant les ressources internes pour assurer la viabilité de la dette et maximiser l’afflux d’investissements privés.

Les réformes envisagées pour favoriser l’accumulation de capital humain concernent le renforcement de la qualité de l’éducation de base, l’atténuation de l’inadéquation formation-emploi grâce à des systèmes de compétences professionnelles plus efficaces, et l’amélioration de l’accès aux soins de santé, surtout pour les populations les plus vulnérables.

En ce qui concerne la gestion durable des ressources naturelles, les mesures envisagées vont soutenir une production de cacao traçable et durable, assurer un accès continu au marché de l’Union européenne et garantir les moyens de subsistance des populations rurales. L’intérêt se porte également sur le renforcement du cadre réglementaire environnemental à l’échelle de l’économie, en accordant une attention particulière aux zones côtières vulnérables au changement climatique.

« L’investissement dans un capital humain de qualité sera crucial pour donner à la population ivoirienne jeune et en forte croissance, les moyens d’occuper des emplois productifs. Le pays a un potentiel énorme et de nombreuses opportunités pour accroître l’investissement privé et faire du secteur privé un moteur de croissance et de création d’emplois » a déclaré Coralie Gevers (photo, à gauche), directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Guinée et le Togo.

« Il est tout aussi important de soutenir une production agricole plus durable, une plus grande résilience côtière, et lutter contre la déforestation pour une croissance plus inclusive et durable. D’où la nécessité de protéger les ressources naturelles et de modifier les pratiques actuelles pour renforcer la résilience aux risques climatiques de plus en plus fréquents », a-t-elle ajouté.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here