Côte d’Ivoire : Guillaume Soro de plus en plus indésirable dans l’espace Schengen

0
42

Politique

CI : Guillaume Soro de plus en plus indésirable dans l’espace Schengen

ci-guillaume-soro-de-plus-en-plus-indesirable-dans-lespace-schengen
Guillaume Soro est à l’étroit dans l’espace Schengen
L’information est officielle. L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, s’est établi à Dubai, selon Africa intelligence. Disparu des écrans radars depuis plusieurs mois, Soro a été aperçu à Dubai où il s’est installé presque définitivement. Sa présence dans cet état des Émirats Arabes n’est pas fortuite.

L’ex-président de l’Assemblée nationale a de plus en plus des difficultés à accéder à l’espace Schengen. Il y a un peu plus de deux mois, selon de bonnes sources, de retour d’un voyage à Dubai, il aurait eu des difficultés pour accéder à l’Europe. Ses marges de manœuvre étant désormais réduites par des problèmes de visas, Soro préfère Dubai où il peut y vivre sans grande difficulté. Nos sources d’informations affirment qu’il se rend parfois en Turquie, un État qui ne fait pas encore partie de l’espace Schengen.

Africa Intelligence croit savoir par ailleurs que pour l’instant, le président ivoirien ne devrait pas solliciter son extradition. N’empêche, un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui par la justice ivoirienne dans son implication présumée dans plusieurs tentatives de déstabilisation de la Côte d’Ivoire.

A lire aussi2 ans après, Guillaume Soro, les déboires d’un homme seul

D’ailleurs le 8 octobre 2019, en Espagne, à l’aube, vers 3 heures du matin, Guillaume Soro a manqué de se faire arrêter par la police espagnole. Ses avocats avaient porté plainte, sans suite. Il a quitté l’Espagne rapidement et n’y a plus remis les pieds. À Paris où il s’était établi ensuite, le président français, Emmanuel Macron lui avait demandé de quitter le territoire, au risque de se faire arrêter. Macron lui a avait envoyé un message clair dans lequel il avait indiqué qu’il ne tolère pas ses appels à la déstabilisation de la Côte d’Ivoire à partir de la France. Guillaume Soro avait alors quitté précipitamment la France avec ses plus proches collaborateurs dont certains sont restés en Belgique. Il avait déposé ses valises dans une ville suisse, avant de quitter les lieux, toujours avec la menace d’une arrestation. Il avait été repéré en Turquie dans une zone où il ne risquait pas une arrestation. Finalement, aux dernières nouvelles, il a établi son quartier général à Dubai dans l’espoir d’obtenir un visa (son visa actuel expire en janvier).

A lire aussiPrise d’otage de 49 soldats ivoiriens : De grosses révélations sur l’implication de Soro

Toujours selon Africa intelligence, Dubai pourrait répondre favorablement aux mandats d’arrêts internationaux émis par des capitales africaines : le 4 octobre, l’homme d’affaires franco-tunisien Sam Zormati a ainsi été arrêté à l’aéroport de Dubaï à la demande de Conakry (AI du 20/10/22).

Ces derniers mois, Guillaume Soro a quasi coupé tout contact avec son équipe de défense française. S’il est actuellement loin de l’Europe, une partie du dernier carré de ses fidèles est restée en France, à l’instar de son homme de confiance Mory Cissé. Egalement visé par la justice ivoirienne, ce dernier avait rejoint l’Hexagone la veille du retour avorté de Soro en Côte d’Ivoire.

Yacouba DOUMBIA 

https://www.lavenir.ci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here