Convocation de l’assemblée nationale en session extraordinaire : les députés Henri Mylla Vigner et Autres cités dans une honteuse affaire de corruption

0
808

De sources proches de l’assemblée nationale, il nous a été rapporté que,  suite à une audience à eux accordée ce lundi 7 septembre 2020 par le président Laurent Ngon Baba, afin d’être situés  sur leur demande relative à  la convocation de l’assemblée nationale à une session extraordinaire dont l’ordre du jour devait porter sur trois (3) points, à savoir la problématique sécuritaire sur l’ensemble du pays, l’état d’avancement réel du processus électoral et la mauvaise gestion de la pandémie du covid-19, les élus de la nation de toutes tendances confondues qui étaient au nombre de 51 à signer la pétition y relative, conformément à la loi organique portant règlement intérieur de l’assemblée nationale, ont été surpris de s’entendre dire par leur hôte, l’homme de paille au service du MCU, que sept (7) d’entre eux, comme nous l’avons annoncé dans l’une de nos dernières publications, se sont régulièrement rétractés en faisant parvenir une demande de retrait de leur signature au bureau de l’assemblée nationale.

En français facile, ce qui signifie que le nombre de 51 qui représente plus du quota du tiers des députés composant l’assemblée nationale tel que requis pour initier cette demande,  a été finalement réduit de sept (7). Pour être clair et précis, la pétition qui a été adoptée par  le bureau de l’assemblée nationale,  sa recevabilité ayant été jugée conforme aux dispositions du règlement intérieur, avant sa transmission au président de la république pour promulgation du décret dûment sollicité, a été vidée de toute sa substance, celle de la majorité  du tiers des députés siégeant à la représentation nationale. Et comme, il fallait s’y attendre, cette pétition devrait immédiatement  faire l’objet d’un rejet ou d’un soit – fait retour à son destinataire. C’est ce qui a été fait. Par conséquent, la session extraordinaire initialement demandée et tant souhaitée par tous ne peut plus être convoquée, car le quorum de 47 n’est plus atteint.

Et nos sources de conclure en révélant à notre rédaction les noms des sept (7 ) députés qui ont ainsi désisté de la procédure en cours, après avoir  reçu de l’argent entre les mains de leurs collègues Dimbélet et Makango. Il s’agit de :  1) Henri VIGNET ( URCA) Mobaye 3. 2) Michel KPINGO ( MCU) Gambo. 3)Mahamat POUHOUROUNDJI ( MCU) Berberati 2. 4)Barthélemy BANABONA (MOUNI) Bossangoa 1. 5) Ruffin OUATENDE ( KNK) YPPI 1 6) Benoît MBETIBADA ( KNK) Mbrès. 7) ANDJIOMATCHI ( URCA) YPPI 2.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here