Contrer le groupe Wagner et nuire aux efforts de guerre de la Russie en Ukraine

0
249

 

Contrer le groupe Wagner et nuire aux efforts de guerre de la Russie en Ukraine

Département d’État des États-Unis
Antoine J. Blinken, secrétaire d’État

Le 26 janvier 2023

Communiqué de presse

Les États-Unis sanctionnent des personnes physiques et morales liées au groupe paramilitaire russe Wagner et à son leader, Evgueni Prigojine – en particulier ses
infrastructures clés et ses sociétés écrans associées, ses opérations sur le champ de
bataille en Ukraine, les producteurs d’armes russes et ceux qui administrent les zones occupées par la Russie en Ukraine. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de notre objectif de réduire les moyens dont dispose Moscou dans son effort de guerre contre l’Ukraine, de promouvoir la responsabilisation des instigateurs de la guerre d’agression de la Russie et des violences correspondantes, et d’exercer une pression supplémentaire sur le secteur de la défense russe.

En novembre 2022, le département d’État a désigné le groupe Wagner conformément aux dispositions du décret présidentiel 14024 en qualité d’opérateur du secteur de la défense et du matériel connexe de l’économie russe. Il a été précédemment désigné par l’OFAC en juin 2017 en vertu du décret présidentiel 13660 du fait de sa responsabilité, de sa complicité, ou de son implication, directe ou indirecte, dans des actions ou des politiques qui compromettent la paix, la sécurité, la stabilité, la souveraineté ou l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Aujourd’hui, le Bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC) du département du Trésor des États-Unis désigne le groupe Wagner au titre des organisations criminelles transnationales de grande envergure en vertu du décret présidentiel (EO) 13581, tel que modifié par l’EO 13863. Le comportement criminel grave du groupe Wagner est en particulier caractérisé par le harcèlement violent de journalistes, de travailleurs humanitaires et de membres des groupes minoritaires et le harcèlement, l’obstruction et l’intimidation des Casques bleus de l’ONU en République centrafricaine (RCA), ainsi que le viol et les meurtres au Mali.

Parallèlement, l’OFAC désigne Wagner en vertu du décret présidentiel 13667 au titre de sa responsabilité, de sa complicité ou de sa participation à des actes de violence, des enlèvements, des déplacements forcés ou des attaques contre des écoles, des hôpitaux, des sites religieux ou des lieux où des civils cherchent refuge, ciblant des femmes, des enfants ou des civils, et des comportements relevant d’atteintes graves aux droits humains ou au droit international humanitaire en relation avec la RCA.

Le département d’État désigne aujourd’hui en outre cinq entités et une personne physique liées au groupe Wagner et à Prigojine. Ces désignations ciblent une gamme d’infrastructures clés de Wagner, notamment une entreprise d’aviation utilisée par ce
groupe, une organisation de propagande et des sociétés écrans de Wagner. L’OFAC
désigne également des personnes physiques et morales basées en RCA, en république populaire de Chine, au Luxembourg et aux Émirats arabes unis qui sont liées aux opérations de Wagner dans le monde.

Le département [d’État] désigne par ailleurs en vertu de l’EO 14024 trois personnes pour leurs rôles à la tête du Service pénitentiaire fédéral russe, qui faciliterait le recrutement de prisonniers russes par le groupe Wagner. Le département [d’État] désigne également un vice-Premier ministre qui occupe également les fonctions de ministre de l’Industrie et du Commerce et de président de la commission électorale de la région de Rostov.

Le département [d’État] désigne en outre en vertu de l’EO 14024 une personne et quatre entités associées à l’oligarque russe Vladimir Potanine, qui a été sanctionné dans le cadre de l’EO 14024 en décembre 2022. Le département [d’État] désigne également Sergueï Adoniev, un financier du président russe Poutine, ainsi que plusieurs personnes physiques et morales associées. Le département [d’État] identifie aussi deux yachts et un avion associés à Adoniev à titre de biens bloqués.

Le département [d’État] désigne également en vertu de l’EO 14024 Aktsionernoye Obshchestvo Dalnevostochnyy TsentrSudostroyeniya i Sudoremonta (AO DTSSS), ainsi que huit de ses filiales. AO DTSSS et ses filiales sont connues pour leur participation à des activités de construction et d’entretien pour l’armée russe, en particulier sa flotte du Pacifique.

Enfin, le département [d’État] annonce des mesures visant à imposer des restrictions de visa à 531 membres de l’armée russe en raison d’actions qui menacent ou violent la souveraineté, l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de l’Ukraine conformément à l’article 212(a)(3)(C) de la Loi sur l’immigration et la nationalité.

Ces actions s’inscrivent également dans le cadre du plan du président Biden visant à
promouvoir la responsabilisation des auteurs de violences sexuelles liées aux conflits, qui appelle les agences fédérales à tirer parti des pouvoirs de sanctions existants pour poursuivre les coupables.

La détermination des États-Unis face à l’agression de la Russie et ses autres comportements déstabilisateurs dans le monde ne faiblira pas. Les désignations d’aujourd’hui entraveront davantage la capacité du Kremlin à armer sa machine de guerre qui se livre à une guerre d’agression contre l’Ukraine et a causé des morts et des destructions inadmissibles.

Pour en savoir plus sur les mesures prises aujourd’hui, veuillez consulter la fiche d’information du département d’État, le communiqué de presse du département
du Trésor, et le mémorandum présidentiel de la Maison-Blanche.

Département d’Etat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici