Conflits voisins : le ministre tchadien des armées met en garde contre les accusations

0
357

Conflits voisins : le ministre tchadien des armées met en garde contre les accusations

 

Alwihda Info | Par Info Alwihda – 24 Janvier 2021

 

« Nous n’acceptons pas, que ce soit par des individus ou des États, qu’il y ait des accusations contre nos forces de défense et de sécurité », a déclaré le ministre tchadien en charge des armées.


Conflits voisins : le ministre tchadien des armées met en garde contre les accusations

Le ministre délégué à la Présidence chargé des armées, le général Mahamat Abali Salah, a dénoncé vendredi la « circulation d’informations mensongères » dans « différents canaux d’informations », notamment sur les réseaux sociaux, évoquant une implication de l’armée tchadienne dans des conflits voisins.

Le ministre rappelle que la frontière avec la Centrafrique est fermée :

« Nous constatons que ces informations mensongères nous accusent, accusent notre pays. (…) Nous constatons aussi ces derniers temps des accusations contre nos forces de défense et de sécurité. Avant les évènements de Bangui, il y a quelque semaines et mois, la frontière avec la RCA était fermée. Même les civils depuis quelques mois n’ont pas accès à la frontière. »

Selon le général Mahamat Abali Salah, le Tchad a « toujours été du bon côté » :

« Nous avons toujours été du bon côté, toujours été dans certains pays pour soutenir des instituions existantes pour la cause de la paix, de la stabilité de nos pays frères. Nous avons toujours condamné que des tchadiens soient utilisés de l’un ou l’autre côté, par des bandits ou même par l’autorité centrafricaine. »

Le ministre précise que les tchadiens qui prennent part à des conflits ne représentent pas le Tchad :

« Nous ne pensons pas que ces tchadiens qui se mettent dans ces aventures représentent notre pays le Tchad. Nous condamnons ces accusations. Nous sommes très jaloux de nos forces de défense et de sécurité. Ils ont toujours fait un bon travail que ce soit au Tchad ou dans d’autres pays. Le travail de nos forces de défense et de sécurité a toujours été apprécié. Nous n’acceptons pas, que ce soit par des individus ou des États, qu’il y ait des accusations contre nos forces de défense et de sécurité ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here