CHOIX DU NOUVEAU SELECTIONNEUR DES LIONS INDOMPTABLES : L’imbroglio total !

0
130

CHOIX DU NOUVEAU SELECTIONNEUR DES LIONS INDOMPTABLES : L’imbroglio total !

Le football camerounais semble avoir emprunté une voie pleine d’incertitudes avec ce communiqué de presse en date du 2 avril 2024, signé du ministre en charge des sports. En effet, celui-ci annonce la nomination d’un nouveau staff d’encadrement technique, administratif et médical de la sélection nationale sénior de football des Lions indomptables, dirigé par le Belge, Marc Brys. Et à ce qu’on dit, cela fait suite à des directives données par le président de la République. La réaction de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) ne s’est pas fait attendre puisque quelques heures plus tard, à travers son service communication, elle a exprimé tout son étonnement face à cet acte qui, dit-elle, est contraire aux termes d’un décret portant organisation et fonctionnement des élections nationales de football. Mieux, elle promet d’apporter un éclairage sur une situation qu’elle qualifie de regrettable. Que dire alors face à ce triste spectacle qu’offre une fois de plus le football camerounais ? Certes, le Cameroun est coutumier du fait mais on était loin d’imaginer que l’on en arriverait là. En effet, on se rappelle qu’au lendemain de la CAN Côte d’Ivoire 2023 d’où le Cameroun était sorti dès les huitièmes de finale, la FECAFOOT avait annoncé le non-renouvellement du contrat du sélectionneur national, Rigobert Song, tout en soulignant, par la voix de son président Samuel Eto’o, qu’elle ferait une proposition de trois noms de techniciens aux plus hautes autorités qui en feront le choix. Mais, avec ce qui s’est passé le 2 avril dernier, on peut affirmer, sans risque de se tromper, que le sport-roi au pays de Roger Milla, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell et bien d’autres grands noms du football continental voire mondial, n’est pas au mieux de sa forme.

 

Qui sortira vainqueur de ce nouveau pugilat ?

 

En fait, il faut relever que depuis l’arrivée de la légende du football, Samuel Eto’o, aux commandes du football camerounais, les relations entre lui et le ministre en charge des sports, Narcisse Mouelle Kombi, sont conflictuelles. A ce sujet, on se rappelle encore les lendemains difficiles de la CAN Cameroun 2021 avec le limogeage du technicien portugais, Antonio Conceiçao, à la tête des Lions indomptables, sur lequel les deux parties divergeaient tout comme elles ne parlaient pas le même langage sur le choix de son remplaçant qu’est Rigobert Song. Finalement, c’est Samuel Eto’o qui avait remporté la bataille. Cette fois-ci, le ministre Narcisse Mouelle Kombi semble avoir pris les devants dans la nomination du nouveau sélectionneur, cherchant ainsi à couper l’herbe sous les pieds du patron de la FECAFOOT. Une nouvelle affaire qui ne surprend guère les habitués des embrouilles du football camerounais. En effet, les acteurs du football camerounais sont coutumiers des histoires d’affaires de primes sur fond de menaces de grèves et de querelles de clocher.  En tout cas, quand on sait aussi que les Camerounais savent bien diversifier leurs problèmes dans le football, on peut s’interroger sur l’issue de cette nouvelle affaire.

 

Antoine BATTIONO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici