Centrafrique : « Zingas est une erreur politique de longue date », déclare Me Crépin Mboli-Goumba

0
124

Centrafrique : « Zingas est une erreur politique de longue date », déclare Me Crépin Mboli-Goumba

Le sujet vaut en tout cas son pesant d’or, alors que depuis 72 heures, l’actualité politique en Centrafrique est vivement mouvementée par les élucubrations de certains « dissidents » de l’opposition démocratique. « Zingas est une erreur politique de longue date » a déclaré Me Crépin Mboli-Goumba, président du PATRIE et l’un des leaders de l’opposition élargie. Une belle tacle pour celui qui se prenait hier pour le porte-parole de l’opposition majoritaire.

Finalement, la chose est désormais sue. Aurélien Simplice Kongbélet Zingas passe depuis de terribles nuits blanches pour ne pas dire cauchemardesques. En cause, les révélations cinglantes de son désormais ex-collègue de l’opposition, Me Crépin Mboli-Goumba. Il y a de quoi à rire et aussi à pleurer. La politique va de pair avec l’éthique. Et ça, ce ne sera pas le philosophe politique Platon qui nous dira le contraire. Lui qui déclara jadis « ce qu’il en coûte aux gens de ne pas s’occuper de la politique, c’est d’être gouvernés par des gens pires qu’eux-mêmes ».

Comment s’autoproclamer unique démocrate devant l’Éternel lorsqu’on traîne beaucoup de cafards dans son tiroir ? Zingas a eu l’outrecuidance de toucher à la niche, il aura dans les mois à venir à faire face aux piqûres des abeilles.

A propos de ce Monsieur, un internaute centrafricain écrit : « La perfidie de Zingas mérite silence. Ce monsieur est tout un incubateur d’intelligence sotte au service du désordre politique. Depuis plus de quinze ans que ce garçon existe dans l’arène politique centrafricaine, l’on ne peut compter combien de fois sa personne est citée dans des coups de putes politiques mêlant ruse, trahison, malversations et corruption. Zingas a-t-il la morale saine pour pointer du doigt accusateur un Centrafricain, soit-il de l’opposition démocratique, et lui reprocher une proximité malsaine avec le pouvoir ? Ce ne serait pas ses fameux mots qui porteront un coup fatal à l’image de Dologuele. Zingas ne s’illustre que par ce genre de comportement indécent, nocif sous prétexte qu’il est le plus grand démocrate devant l’Éternel ». Voilà qui plus est pertinent !

Interrogé sur la question, l’analyste centrafricain Ben Wilson NGASSAN estime quant à lui que les dernières sorties des « dissidents » de l’opposition témoignent leur immoralité politique, ajoute-t-il, qu’à l’heure du bilan ceux-ci seront jetés dans la poubelle de l’histoire, leur génération avec.

Au regard de ces pertinentes citations, comment ne pas donner raison à Me Crépin Mboli-Goumba, qui enfonce le clou, affirmant que Zingas est une erreur politique de longue date ? L’illustration de Zingas agenouillé devant Mboli-Goumba, en présence des témoins encore vivants, révèle combien cet homme entré en politique par effraction, peut être nocif au point de marcher sur son honneur.

Alors que les révélations le concernant tournent encore en boucle, il ne reste qu’une chose à demander à la nature que « grand bien lui fasse », car le scorpion qui a piqué hier, pique aujourd’hui et piquera encore demain.

Elvis Mattador

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here