Centrafrique : Y a-t-il eu vol de motos taxis saisies au ministère des transports ? Les syndicats démentent

0
213
RJDH – Eke Sioni Sango !

Jeudi, 30 janvier 2020,

Centrafrique : Y a-t-il eu vol de motos taxis saisies au ministère des transports ? Les syndicats démentent

Contrairement à ce que disent des rumeurs à Bangui, il n’y pas a eu de vol de motos saisies et parquées au ministère des transports.

Dans sa parution n°288 du 22 janvier 2020, le journal Ouragan Info a évoqué la disparition de motos taxis au ministère des transports. En effet, ce dernier a lancé, depuis trois semaines, une opération de contrôle des documents et de la légalité de fonctionnement des taxis motos dans la ville de Bangui.  Dans son article titré « Disparition des motos au Ministère de transports après le fameux contrôle de pièces », le journal affirme : « Depuis le 15 janvier à aujourd’hui, plus de 600 motos ont été saisies et parquées au Ministères de transports. Des témoignages recueillis par les propriétaires des motos dont leurs engins ont été saisis, plus de 37 motos auraient déjà disparues, après que les ayant droit étaient partis régulariser leur situation pour récupérer leur bien. »

Le journal a avoué, dans l’article, ne pas avoir eu la version des responsables du ministère des transports. Ces derniers n’auraient pas voulu, selon l’auteur de l’article, se prononcer sur cette disparition. Le journal, conclue par une interrogation : « C’est là où le bât blesse. Où est la crédibilité du département des transports ? »

Dans ce même article, Ouragan Info annonce, sans citer son nom, qu’un responsable des taxis motos met en garde, en annonçant pour les jours à venir une grève des taxis motos.  « Nous allons entamer une grève dans les jours à venir si la solution il n’y a pas pour ces cas de détournements honteux. », lit-on dans ses colonnes.

Ni vol, ni disparition des motos

Le Président du syndicat des taxis motos, Marcel Nzapayembi, contacté par le factchecking desk est formel : il n’y a eu ni vol, ni disparition. « Les contrôles en cours sont une opération que le ministère de transports et de l’aviation civile organise, avec notre collaboration.  Nous avons travaillé ensemble avant l’opération pour mettre en place tous les dispositifs, en tenant compte de la question de sécurité pendant l’entreposage des motos. A ce jour, il n’y a pas de cas de vol ou de disparition signalé.  Cette question de disparition de 37 motos et d’une éventuelle grève en préparation est une manipulation pure et simple.  Nous invitons les conducteurs et les propriétaires à coopérer avec le ministère car ce contrôle c’est pour la sécurisation de nos biens et du public qui constitue notre clientèle. », nous a-t-il déclaré.

Nous avons contacté aussi le chef du personnel au service du contrôle et de l’aviation civile, Ouaina Ewaton, qui a aussi démenti cette rumeur : « Il n’y a eu aucun cas de disparition des motos parquées au ministère des transports dans le cadre de l’opération de contrôle des documents pour leur circulation dans la ville de Bangui. »

Il a tout de même signalé un cas isolé d’un vol qui s’était déroulé juste devant le portail du ministère : « Le voleur s’était passé pour un agent du ministère et a trompé le conducteur qui lui a laissée partir avec sa moto. », témoigne-t-il.

Quelques conducteurs de taxis motos interrogés sur la question par notre rédaction, ont avoué ne pas avoir d’information sur cette prétendue disparition ni sur un supposé projet de grève, comme annoncé par le journal Ouragan Info.

Eustache MOKOLA

RJDH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here