CENTRAFRIQUE : VIOLATION DE L’EMBARGO SUR LES ARMES PAR TOUADERA, LES USA ALERTENT

0
192

VIOLATION DE L’EMBARGO SUR LES ARMES PAR TOUADERA, LES USA ALERTENT

Après le Tchad qui alertait déjà sur l’ingérence Russes en Centrafrique, c’est au tour cette fois des États-Unis de demander la transparence sur le nouvel envoi des troupes Russes dans notre pays.

En effet, le moins qu’on puisse dire, c’est que l’entêtement du Président TOUADERA à refuser de dialoguer avec l’opposition, préférant VIOLER le paragraphe 54 sur le régime des sanctions de la résolution 2127 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, ceci en faisant venir de façon totalement illégale en Centrafrique sans l’aval de L’ONU, des mercenaires Russes et même des troupes Rwandaises, ne permettra finalement peut-être qu’à sauver son fauteuil Présidentiel à lui TOUADERA, mais plongera la Centrafrique dans une autre crise diplomatique grave, avec les sanctions du conseil de sécurité qui, assurément vont durcir, et prolonger l’embargo le 31 juillet 2021.

TOUADERA savait très bien ce qu’il faisait, et les conséquences de l’acte posé. Mais une fois encore, insouciant qu’il est, et s’en foutant éperdument de la souffrance du peuple Centrafricain, il a du se dire avec ses proches, qu’ils auront probablement un nouveau mandat de cinq(05)ans, et s’en iront. Et tant pis pour ses successeurs qui viendraient après lui, car, ce sera à eux qu’il reviendrait de résoudre la difficile équation de levée de l’embargo.

Et pourtant, s’asseoir et dialoguer aurait permis d’éviter tout cela.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/centrafrique-washington-demande-de-la-transparence-apres-l-envoi-de-renforts-russes-20201223

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here