Centrafrique : Une vingtaine de maisons détruites à Samba suite à un litige foncier

0
71

Alwihda Info | Par – 2 Juin 2024


Vue d'une des habitations détruites à Samba dans la commune Bimbo, ce 30 mai 2024. Photo : RNL/Christ-Roi Jordan Bandengbe, mai 2024.

Vue d’une des habitations détruites à Samba dans la commune Bimbo, ce 30 mai 2024. Photo : RNL/Christ-Roi Jordan Bandengbe, mai 2024.
Le conflit judiciaire dure depuis plusieurs années. Après des audiences contradictoires, les juges ont statué le 12 décembre dernier en faveur de l’église Source de vie de la mission Rhema, reconnaissant son droit de propriété sur le terrain litigieux. Cette décision a conduit à l’ordonnance de démolition des maisons construites sur le terrain.

L’opération de démolition a été menée ce mardi sous la supervision des forces de l’ordre. Les propriétaires des maisons détruites ont exprimé leur mécontentement et leur indignation face à cette décision, qu’ils jugent injuste. Ils affirment avoir acquis les terrains de bonne foi et dénoncent un manque de transparence dans la procédure judiciaire.

Face à cette situation, certains acteurs locaux appellent à la concertation entre les parties prenantes afin de trouver une solution amiable à ce conflit. Ils craignent que la destruction des maisons ne débouche sur des tensions et des troubles à l’ordre public.

Cette situation illustre les défis liés aux litiges fonciers en Centrafrique, un pays où l’accès à la terre et la propriété foncière font l’objet de nombreux conflits. Il est important que les autorités mettent en place des mécanismes efficaces de résolution des litiges fonciers afin de garantir la paix sociale et le respect des droits de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici