CENTRAFRIQUE: UN SERGENT FACA EN MISSION COMMANDÉE Á KAGA-BANDORO MEURT ABANDONNÉ PAR LE HAUT COMMANDEMENT DE L’ARMÉE

0
647

CENTRAFRIQUE: UN SERGENT FACA EN MISSION COMMANDÉE Á KAGA-BANDORO MEURT ABANDONNÉ PAR LE HAUT COMMANDEMENT DE L’ARMÉE

Lu pour vous: Chronique de la faillite de l’Etat centrafricain en matière de santé
Par Lily-Blanche Koulaninga

Il y a un mois, un compatriote par ailleurs client m’a fait part de la situation vécue par sa nièce qui était hospitalisée à l’Hôpital de Bimbo dans un beau bâtiment mais en manque de médicaments. Elle souffrait d’insuffisance respiratoire. Par manque d’oxygène dans cet hôpital, des proches l’ont trimballé dans un taxi d’hôpital en hôpital pour chercher de l’oxygène. Elle est morte dans un taxi parce que ses proches n’ont pas réussi à trouver de l’oxygène.
Mon cousin Magloire Ngouyombo Assana, sergent dans l’armée, était en mission commandée à Kaga-Bandoro. Il a monté la garde dans la nuit de jeudi à vendredi. A la fin de sa garde, il est rentré. En prenant sa douche, il a fait un AVC. Le commandement de l’armée ne lui a pas porté secours.
Un de ses frères est parti de Bangui en moto pour Kaga-Bandoro où il a réussi à louer un véhicule pour le ramener à Bangui. Le véhicule tombe en panne à Damara. Il a demandé de l’aide à l’hôpital de Damara qui a accepté de lui prêter une ambulance mais se pose le problème du carburant. Son autre frère qui travaille à Bouar a réussi à leur trouver du carburant.
Arrivé à Bangui, aucune prise en charge. Ils ont appelé en vain le médecin militaire qui est resté introuvable. Il est resté sans prise en charge de vendredi 6 à lundi 9 mars 2020. Il est décédé hier mardi 10 mars vers 16 heures.
A ceux qui nous chantent patriotisme, patriotisme, est-ce que le Sergent Magloire Ngouyombo-Assana mérite-t-il de mourir dans ces circonstances?
En tant que militaire, il n’est pas mort sous les balles de l’ennemi mais par l’irresponsabilité et l’inhumanité de ceux qui sont au pouvoir.
Combien de nos compatriotes meurent-ils dans des circonstances analogues?
Certains ministres du régime des bras-cassés prennent plusieurs fois l’avion pour venir en France se soigner pour des problèmes de dos, tandis que les fils et les filles du pays meurent comme des chiens.
Questions: ces bras cassés ont-ils perdu tout sens de l’humanité? Pour quelles raisons sont-ils au pouvoir? Pourquoi veulent-ils confisquer le pouvoir? La République centrafricaine est-elle leur patrimoine personnel?
Lily-Blanche Koulaninga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here