Centrafrique : un jeune journaliste perd son emploi suite aux harcèlements sexuels d’un membre de la direction nationale de campagne de Touadéra

0
240

Un jeune journaliste en service dans l’une des radios les plus écoutées du pays dont nous taisons le nom  par respect et pudeur à l’endroit de sa personne et de ses hauts responsables a perdu son emploi, il y a quelques jours, suite à des harcèlements et actes sexuels dont s’est rendu coupable un membre de la direction nationale de campagne du Gangster de Bangui.

 

 

Selon de gentilles indiscrétions des sources proches du dossier, en effet, le jeune passait plus de temps à échanger avec son amant au téléphone et  par textos dont nous avons pu obtenir une copie qu’à consacrer à ses activités professionnelles, allant jusqu’à accepter que son très cher coucou vienne l’enculer dans son bureau. Ce sont les continuelles allées et venues de ce Monsieur dans l’enceinte de la radio et ses fréquentes intrusions dans le bureau de son âme sœur pour s’y installer définitivement  qui ont fini par attirer l’attention des responsables de cette institution sur ces actes d’agressions sexuelles et ces pratiques condamnées par la société, honteuses et déshonorantes . D’où le licenciement sans tambour ni trompette battant du journaliste.Et nos sources de conclure que beaucoup de membres du gouvernement et cadres du MCU sont cités dans cette affaire dont les éléments matériels de preuve seront publiés dans les tout prochains jours.

Ainsi donc, tant dans l’histoire de la sextape du ministre des mines Mboli – Fatrane qui a défrayé les chroniques sans que le gouvernement n’ait eu à réagir, que dans l’odyssée du ministre de la communication et des médias qui s’était enfermé dans son bureau avec sa secrétaire, l’éclatement au grand jour de ce nouveau scandale sexuel dans lequel est impliqué un haut responsable du MCU et membre de la direction nationale de campagne de Touadéra qui a été chassé du séminaire par les Pères spiritains du fait de cette obsession, ne fait que confirmer le caractère manifestement pervers et outrancièrement immoral du régime de Bangui.

Affaire à suivre…. !

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here