Centrafrique : « Travaux de voirie dans la ville de Bangui par l’ONM »: « On est dans l’imbécillité politique collective », comme le disait Michel Rocard

0
18
« LES TRAVAUX DE VOIRIE DE LA VILLE DE BANGUI AU CENTRE D’UNE RENCONTRE AU PALAIS DE LA RENAISSANCE
La Salle du Conseil des Ministres du Palais de la Renaissance a servi de cadre en fin de journée du 14 mai 2024 à une réunion entre le Président de la République Faustin Archange TOUADERA et les responsables des entreprises chargées des travaux de voirie dans la ville de Bangui.
Accompagnés du Ministre des Travaux Publics, les responsables de ces entreprises sont venus échanger avec le Président Faustin Archange TOUADERA de l’état d’avancement des travaux de voirie qui sont en cours dans la ville de Bangui.
Le Directeur Général de l’Office National du Matériel (ONM) Mathias MANON a relevé l’importance de cette rencontre au cours de laquelle le Chef de l’Etat a réaffirmé son attachement à l’exécution de ces travaux en cours qu’il suit personnellement. La voirie de la ville de Bangui compte 104 km. Le Président de la République s’engage à réaliser 77 km, ce qui représente 74% des travaux à faire. Cela n’a jamais été fait pour la ville de Bangui, je pense que c’est un défi remarquable.
Monsieur Mathias MANON a évoqué les difficultés que les entreprises rencontrent dans l’exécution des travaux, difficultés liées en partie aux problèmes techniques et financiers. Ces travaux de voirie sont financés sur fonds propres du gouvernement. Malgré les difficultés de trésorerie, le Président de la République leur a donné l’assurance du règlement des factures.
Les retards accusés dans l’avancement des travaux sont aussi causés par le manque d’agrégats. Ces agrégats fabriqués par l’ONM sont indispensables aux travaux de bitumage. Aujourd’hui, l’ONM se trouve être en mesure d’assurer la pleine production de ces agrégats pour la poursuite des travaux.
Enfin, pour le DG de l’ONM, à l’approche de la saison de pluie, il est urgent d’accélérer les travaux pour le plus grand bonheur de la population qui n’attend que cela.
La Renaissance »
Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici