CENTRAFRIQUE : TRAFICS DE MIGRANTS : SIX SYRIENS EN PARTANCE D’EUROPE REFOULES CE JOUR PAR LA POLICE CENTRAFRICAINE

0
1208

 

TRAFICS DE MIGRANTS : SIX SYRIENS EN PARTANCE D’EUROPE REFOULES CE JOUR PAR LA POLICE CENTRAFRICAINE
Les policiers en service à l’aéroport international Bangui-M’Poko et la Direction de la Surveillance du Territoire sont parvenus à interpeller six (6) ressortissants syriens pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans l’organisation d’opérations d’immigration illégale par voies aériennes. Une interpellation rendue possible sous la coordination du patron de la police, le Contrôleur Général Bienvenu Zokoué en commun accord avec le Directeur de Surveillance du Territoire Denis Mbaïguébé.
Selon des informations de sources policières, ces six ressortissants syriens sont arrivés à Bangui sur le vol Asky en date du 4 mars 2023. A en croire, Cédric Franck Ngbalanga Alamis, Commissaire Principal de la Police et Chef de service du Commissariat spécial de l’Aéroport International Bangui-M’Poko, c’est grâce à la vigilance des policiers en activité sur la plateforme qu’ils ont eu à interpeller ces six (6) ressortissants syriens.
Toujours selon M. Cédric Ngbalanga, l’opération n’a été possible qu’après constat fait par les services de police sur la plateforme ces derniers temps, de l’existence d’un réseau des passeurs des migrants constitués essentiellement de certains Libanais résidant à Bangui. Ledit réseau organise le passage des migrants d’origine syrienne sur le territoire européen à partir de l’aéroport international Bangui-M’Poko, en leur établissant des passeports tchèques pour leur permettre d’arriver librement dans l’espace européen.
C’est ainsi qu’une fois interpellés, ces syriens ont été mis à la disposition de la Direction de la Surveillance du Territoire et auditionnés pour nécessité d’enquête sur instruction du haut commandement de la police centrafricaine.
Cependant les investigations de la DST ont permis de mettre la main sur quatre (4) autres syriens qui se trouvent déjà Bangui en attente de leur départ par le circuit de ce fameux réseaux.
Entretemps, ce réseau a pu faire partir déjà six (6) autres syriens par le même canal. Heureusement, la police des frontières de l’aéroport Roissy-Charles De Gaule à Paris les a interpellés à leur arrivée après avoir constaté qu’ils étaient détenteurs de faux documents de voyage tchèques (passeports).
Aussitôt elle a saisi l’ambassade de France en République centrafricaine afin d’alerter le gouvernement centrafricain de ce que l’aéroport Bangui-M’Poko sert de passage aux migrants clandestins.
C’est ainsi qu’à l’issue de cette opération et sur instruction du haut commandement de la police, ces candidats à l’immigration clandestine viennent d’être refoulés ce jour à partir de l’aéroport international Bangui-M’Poko par une reconduite à la frontière qui a été émise à cet effet.
A noter qu’une première vague avait été déjà refoulée, et c’est la deuxième vague qui vient d’être refoulée ce jeudi, 23 mars sous les yeux des professionnels des média. Toutefois, le Commissaire spécial de l’aéroport international Bangui-M’Poko a indiqué que l’enquête est en cours pour démanteler tous les membres de ce réseau des passeurs de migrants afin de les traduire à la justice.
Comme quoi, quelle que soit la durée de la nuit, le jour finira par apparaître et, que force reste à la loi.

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici