Centrafrique : Touadéra s’oppose à la concertation nationale proposée par la Ceeac

0
444
Centrafrique: Au lieu d’au moins 48h, pour 24h seulement, Bangui fut la capitale de la CEEAC.
Nous n’avons pas eu droit hier au #Safou, #PiliPili et #NgourouYaka, met de nos cousins, fins gourmets du Bassin Du Congo. L’équipe précurseure est repartie à son point de départ, 24h après qu’elle ait débarqué pour apprêter le nécessaire ouvrant la pré-concertation Centrafricaine. Cela n’a pas été possible pour la simple raison que les faucons de la #Touadérade s’opposent à TOUT.
Consultant les Siens-Siens, après une première audience accordée aux émissaires d’Oyo, toutes les portes se sont progressivement fermées dans la nuit du lundi au mardi, jusqu’en milieu d’après-midi du mardi 08 décembre 2020. Inclusivité des élections, Report des élections et Concertation Centrafricaine ne sauraient être des pistes de résolutions de cette crise préélectorale Centrafricaine, pour Fidèle Gouandjika
(Fidele Gouandjika) et ses cousins #Dénassé.
Ces trois thèmes, Inclusivité des candidats, Report des élections et Concertation des acteurs socio-politiques, n’ayant pu requérir l’agrément des #Faucons du Pouvoir, il n’y aurait plus aucune raison que se déplace inutilement le #MédiateurPermament de la Crise Centrafricaine …pour RIEN.
Toutefois un léger espoir demeure encore pour un rebondissement diplomatique en faveur de la Concertation souhaitée par les Forces Vives de la Nation. Tendons l’oreille du côté de la CEEAC. Mais la balle est toujours dans le camp de Faustin-Archange Touadéra.
À suivre…
Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here