Centrafrique : Touadéra et Ngrébada, que s’est – il passé à Vondambola ?

0
191

Des informations de sources policières et militaires, soutenues par des milieux hospitaliers ont rapporté à notre rédaction que de violents affrontements ont opposé les milices à la solde du régime de Bangui, les éléments de la garde présidentielle, les Faca, et les supplétifs rwandais et russes du Groupe Wagner aux forces de la Coalition des Patriotes pour le Changement, tôt dans la matinée et toute la journée du mercredi 27 janvier 2021, dans les gorges de Vondambola sis au PK 22 sur l’axe Damara.

C’est sur instructions du chef suprême des armées, naguère l’homme de la politique du désarmement des cœurs, et de son premier ministre, le va – t’en – guerre Firmin Ngrébada, que les forces loyalistes et leurs alliés sont montés à l’assaut de ces « ennemis de la paix » qui furent, il y a encore quelques jours seulement, les partenaires privilégiés du gouvernement, pour les déloger de leurs positions. Malheureusement, face à la puissance de feu des éléments de la CPC, ayant une parfaite connaissance du terrain et informés préalablement de la mise en branle de cette mission, ceux – ci ont été obligés de détaler, après l’arrivée d’un troisième renfort en hommes et matériels sur le terrain et en dépit de l’intervention de deux hélicoptères. Le bilan est très lourd : plusieurs morts, les mercenaires rwandais et russes y compris, de très nombreux blessés, des véhicules militaires détruits, des armes lourdes et légères et d’importants lots de munitions emportés par l’ennemi qui, selon ces sources, aurait eu deux pertes en vies humaines et deux blessés dans son rang.

Si, dans leurs habitudes et aux fins d’éviter un véritable  mécontentement général et généralisé de la population et des familles de ces jeunes recrues sans expériences envoyées à l’abattoir comme des cobayes, la présidence centrafricaine et le gouvernement refusent bien naturellement de communiquer à – propos, la CPC, quant à elle, n’est pas restée silencieuse sur ce qui s’est passé dans cette partie de la République centrafricaine, ce mercredi 27 janvier 2021. Dans l’une de ses sorties médiatiques sur les réseaux sociaux, Abakar Sabone qui passe pour l’un des portes – parole de cette Coalition, a  non seulement vivement dénoncé le cynisme de Touadéra et Ngrébada et sa détermination à expédier aux fronts et à la mort de jeunes centrafricains dans le seul but de défendre leur pouvoir, mais surtout a appelé à une concertation nationale dans un délai d’une semaine, faute de quoi la CPC se verrait dans l’obligation de mettre le cap sur Bangui.

Comme, dans notre société africaine où respect et culte sont voués aux morts et où  l’on ne peut pas cacher pendant longtemps les mauvaises nouvelles, ces révélations macabres sont confirmées 24 heures plus tard par les témoignages émouvants d’une mère centrafricaine qui a porté et donné la vie, en ces termes :

 » Mon père, cette information m’a rendu triste. Il a été rapporté que lorsqu’ils devaient se rendre à Vondambola sis au PK 22 sur l’axe Damara, certains étaient pour, d’autres contre. Quelques minutes plus tard, les rescapés assis sur des motos en pleurs et en larmes arrivaient de la ligne de fronts….Quand j’ai vu ces images, je suis totalement bouleversée. Il a été dit qu’ils sont tombés dans une embuscade et totalement encerclés. Comme vous le savez, ils ne vont pas publier les images de ces cadavres pour éviter de provoquer un soulèvement populaire et des mécontentements de la part des familles des décédés. Les cadavres ont été entassés et bâchés dans une benne des TP avec des agents de la Croix – Rouge, histoire de faire croire que ce sont des armes qui sont en train d’être convoyées. Des corps sans vie qui ont été déposés à la morgue de l’hôpital général……Je les ai vus passer devant moi dans des véhicules, leurs sacs au dos, tenant les arceaux des véhicules et leurs armes à la main. Ils étaient tous tristes…..Je te dis, c’est le même ventre de la femme qui a porté et enfanté ces vies, mon Père…Des enfants des gens qui sont tous finis de cette manière…..Même le chauffeur qui a transporté les cadavres, n’en pouvait plus et s’était évanoui…. »

Touadéra et Ngrébada, que s’est – il passé à Vondambola ce mercredi 27 janvier 2021 ? Dites la vérité au peuple centrafricain avant que cela ne soit trop tard !

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here