CENTRAFRIQUE : TOUADÉRA COMME SA CHUTE EST ABSOLUMENT PRÉVISIBLE, PAROLE DE YANKEE

0
254

TOUADÉRA COMME SA CHUTE EST ABSOLUMENT PRÉVISIBLE, PAROLE DE YANKEE

1. Le discours de l’usurpateur Faustin Archange Touadéra lors de la 5ème Conférence des Nations Unies sur les Pays les Moins Avancés (PMA), du 05 mars 2023, à Doha (Qatar) constitue à ce jour l’ultime confirmation dont avaient besoin les plus sceptiques d’entre nous pour comprendre que le sort de Touadéra est est d’ores et déjà définitivement scellé. Et ce sans possibilité aucune de sursis ou d’échappatoire.

2. Ce baroud d’honneur où le larbin officiel des Wagner s’est lâché, meuglant et vociférant comme un pyschopathe, à mots couverts, contre Macron, contre la brasserie Mocaf et contre Biden et l’Occident en général, traduit la réalité selon laquelle ce Faustin « Archidiable » Touadéra n’a pas réussi à entourlouper, à doubler ou à entuber les gringos de Washington comme il a pu le faire avec d’autres depuis sept ans.

3. C’est que le pauvre type a été mi sous pression terriblement en ces quatre derniers jours : fiasco de sa rencontre avec Macron à Libreville, menaces ouvertes de la part de l’ambassadrice américaine auprès des Nations contre les terroristes de Wagner, annonce de la remise à la Maison Blanche du prix international des Femmes Courageuses délivré par le Département d’État américain à Mme Danielle Darlan pour son opposition frontale contre la présidence à vie de Touadéra, arrivée massive à Bangui de forces spéciales américaines, déclaration incendiaire du Procureur Général (Ministre de la Justice) américain contre les Wagner…Sans oublier que la pression des Américains contre toute personne prête à acheter des diamants du sang que Touadéra voulait écouler en douce dans le marché noir à Doha. Pression qui a donné des fruits vu que personne n’a osé acheter la camelote du makondji du régime Wagner de l’Oubangui.

4. C’en était trop pour le petit père du peuple de Mandjo.

Fari Shabazz Tahéruka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici