CENTRAFRIQUE : SOUS PRESSION L’ANE ENVISAGE DE REVOIR LA COMPOSITION DE SES DEMEMBREMENTS

0
311
CENTRAFRIQUE : SOUS PRESSION, L’ANE ENVISAGE DE REVOIR LA COMPOSITION DE SES DEMEMBREMENTS
SANGBILEGUE—L’Autorité Nationale des Elections a annoncé la suspension de la prestation de serment des membres de ses démembrements à travers le pays. Selon des sources concordantes, il y a possibilité que toute l’opération soit remise en cause.
Le processus de désignation des membres des démembrements de l’ANE sur l’ensemble du territoire, avait été fortement critiqué par les opposants et la société civile.
Ces critiques semblent avoir porté leurs fruits car, selon des informations dignes de foi, les partenaires de l’ANE ont exprimé de sérieux doutes sur la composition des démembrements dont les membres s’apprêtent à prêter serment.
« Les équipes, selon les rapports disponibles, ne sont composées que des gens proches du pouvoir et cela n’est pas du genre à satisfaire tout le monde », a confié une source proche du dossier.
Suite à ces doutes, l’ANE a décidé de suspendre les prestations de serment afin selon un de ses cadres d’y voir clair.
Selon des sources bien introduites, il est possible que de nouvelles opérations de désignation des membres des démembrements plus ouvertes, soient organisées. Déjà dans son communiqué, l’Autorité Nationale des Elections ne s’est pas empêchée d’évoquer cette possibilité en ces termes, « un autre communiqué sera ultérieurement diffusé pour informer les intéressés en cas de changement majeur ».
De quel changement majeur parle l’ANE ? Selon nos sources, sous pression, cet organe technique pourrait être amené à revoir la composition de plusieurs démembrements d’où la suspension des prestations de serment des membres élus.
Rodrigue de Sangbilegué-Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici