Centrafrique : « Si j’avais répondu militairement, j’aurais été abattu ! »

0
199

Le général Ludovic Ngaïfé a été enlevé le vendredi 15 janvier 2021 vers minuit dans sa villa sise au PK11 par des Requins et des éléments de la garde présidentielle de Touadéra, appuyés par des supplétifs rwandais et russes du Groupe Wagner qui, venus à bord de 14 véhicules, ont commencer par tirer, allant jusqu’à défoncer son portail et sa porte principale.  » Si j’avais répondu militairement, j’aurais été abattu », s’est – il confié à un journaliste qui a réussi à le joindre très tôt ce matin, après avoir passé la nuit au Camp de Roux. Il est actuellement à la SRI pour son audition.

Aux dernières nouvelles, il serait libéré. Ce qui signifie tout simplement que cet escadron de la mort avait été missionné pour le liquider, car on n’a pas le droit de procéder à l’interpellation d’un suspect à une certaine heure avancée de la nuit, en foulant allègrement aux pieds la règle de l’inviolabilité de la propriété privée.

Affaire à suivre….!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here