Centrafrique : « Secteur para – public »: finalement c’est sur la base de quels critères les responsables des sociétés d’état ont – ils été nommés ?

0
98
OUVERTURE D’UN ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS À BOALI
Suite à certaines carences observées dans le management des entreprises publiques, notamment dans la gestion des ressources humaines, le contrôle général du secteur para-public a organisé un atelier pour les dirigeants des sociétés d’État et des entreprises publiques.
Le ministre contrôleur général du secteur para-public monsieur Roméo GRIBINGUI a ouvert ce 19 Juin 2024 dans la salle de conférence polyvalente de Ngata de la résidence la MBALI à Boali les travaux de l’atelier de renforcement de capacités des dirigeants des entreprises publiques. Le thème de l’atelier est  » les dirigeants comme acteurs de la gestion administrative du personnel et de management stratégique. » Ce thème découle d’un constat de mauvaise gestion des dossiers des employés des entreprises publiques par les responsables et qui débouche souvent sur des contentieux administratifs qui font perdre des ressources financières à ces unités de production de l’État et à l’État lui-même. Le Contrôle Général du secteur para-public, ayant mission entre autres la formation et le renforcement de capacités des cadres des entreprises du secteur public, a jugé utile de réunir ceux-ci du 19 au 21 Juin dans la flamboyante ville de Boali la Belle, en partenariat avec le cabinet Africa Consult, pour leur permettre d’acquérir de nouveaux outils d’aide à la prise des décisions et de permettre leur montée en compétence dans le domaine de gestion du personnel.
Prenant la parole à l’ouverture de l’atelier, le Président de la délégation spéciale de la ville de Boali Monsieur BOUTOU a remercié le gouvernement qui ne cesse de faire former les cadres centrafricains dans sa ville à travers des ateliers et séminaires qui y sont organisés régulièrement. Il a souhaité la bienvenue à tous les participants à ce  » rendez-vous de donner et de recevoir » et les a exhorté à profiter au maximum des travaux de cette assise.
Prenant la parole pour son discours de circonstance, le ministre contrôleur général Roméo GRIBINGUI a d’entrée de jeu placé cet atelier en ligne avec la loi 20.004 du 13 Janvier 2020 relative aux réformes du secteur public. Dans ce cadre, l’une des missions du contrôle général est  » d’évaluer les besoins et organiser les formations des responsables des entreprises publiques en collaboration avec des cabinets en la matière. »
Il a poursuivi ses propos en rappelant les enjeux de sa structure qui sont de permettre une appropriation par les dirigeants réunis au cours de l’atelier de nouveaux outils dans la gestion du personnel afin d’accroître la productivité des entreprises publiques et de diminuer le niveau des contentieux administratifs devant les tribunaux.
Il a terminé son allocution en exprimant ses sentiments de reconnaissance et de remerciement à l’endroit du Premier Ministre, Chef du Gouvernement et du Président de la République, Chef de l’État qui ont autorisé la tenue des présentes assises.
Le cabinet Africa Consult regorge plusieurs experts très qualifiés pour aider les dirigeants des entreprises publiques à mieux comprendre les modules qui sont au programme de cette formation.
Primature RCA Officielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici