Centrafrique : »Sangocoin »: une pseudo – cryptomonnaie conçue par des ineptes

0
93
SANGOCOIN : UNE PSEUDO-CRYPTOMONNAIE CONÇUE PAR DES INEPTES
Des ineptes resteront toujours des ineptes s’ils n’ont pas conscience de leur piètre condition.
Le cas du président Faustin Archange TOUADERA est de son équipe est très symptomatique en la matière.
Lorsqu’il avait décidé de faire voter comme un seul homme la loi légalisant l’usage du BITCOIN et de leur cryptomonnaie de SANGOCOIN comme monnaie nationale au côté du Francs CFA, il croyait avoir découvert la solution miracle au problème du sous-développement de la République Centrafricaine et pour cela il n’avait pas besoin de l’avis des instances compétentes de la CEMAC.
Quelques mois après le vote de cette loi insensée, nous apprenons que « l’une des résolutions fortes prises lors des conseils d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), tenues les 20 et 21 juillet 2022 à Douala, stipule que le conseil a pris bonne note de la sollicitation par la République centrafricaine de l’assistance de la BEAC et des instances compétentes de la communauté pour l’élaboration d’un cadre normatif régissant les cryptoactifs dans la CEMAC (Achille Mbog Pibasso -Financial Afrik, 21 juillet, 2022) ».
Pourquoi avant de se lancer dans cette aventure et d’humilier son pays dans la foulée, le président TOUADERA n’avait-il pas jugé utile de demander « l’assistance de la BEAC et des instances compétentes de la CEMAC ?
Se prenant à tort pour un visionnaire, son ignorance de l’univers de la cryptomonnaie lui avait certainement fait croire que dans ce domaine, lui, Faustin Archange TOUADERA était en avance sur tout le monde en Afrique centrale. A l’évidence ils en sont encore convaincus malgré les résolutions des conseils d’administration de la BEAC et de l’UMAC puisque le Ministre des Grands Travaux au sein du régime de Bangui, Mr Bida KOYAGBÉLÉ, celui-là même qui avait promis de faire de la République centrafricaine, le premier producteur d’oignons bio d’Afrique en 10 ans et de faire de l’Afrique le premier producteur au monde, vient de publier sur sa page Facebook que le  » SANGOCOIN est un coup de génie du Président TOUADERA afin de démocratiser l’économie. » Un délire total !
A cause de son niveau intellectuel qui n’est certainement pas élevé, Bida KOYAGBÉLÉ ne sait pas que pour beaucoup de pays au monde dont ceux de la CEMAC, « un cryptoactifs n’est pas une monnaie: elle ne dépend d’aucune institution, ne bénéficie d’aucun cours légal dans aucun pays ce qui rend l’évaluation de sa valeur difficile et ne peut être épargnée donc constituer une valeur de réserve. » Le « cadre normatif régissant les cryptoactifs dont il a été question dans les résolutions des conseils d’administration de la BEAC et de l’UMAC  » est celui-ci et rien d’autre.
Par ailleurs, depuis la nuit des temps, la confiance est le socle de toute transaction financière viable. Dans le cas du SANGOCOIN, quel investisseur sérieux peut faire confiance à une cryptomonnaie  » qui ne peut pas être épargnée donc constituer une valeur de réserve » ? Une cryptomonnaie soutenue par un pays extrêmement sous-développé, qui n’a pas sa propre banque centrale et dont l’un des ministres du gouvernement accusé d’avoir vendu de fausses pierres précises, se trouve actuellement incarcéré en Corée du Sud ?
Seuls des ineptes peuvent placer leur argent dans une cryptomonnaie conçue par des ineptes.
Bonne semaine à tous.
Le Padré Oubanguien
Jean Kalimsi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here