Centrafrique / Rwanda : Vogueroc donne le top départ de l’offensive rwandaise dans les mines

0
126

Centrafrique / Rwanda : Vogueroc donne le top départ de l’offensive rwandaise dans les mines

Société minière rwandaise créée en 2021, Vogueroc a obtenu du conseil des ministres de RCA, fin septembre, l’autorisation de lancer les opérations d’exploration sur cinq sites dans le pays. Elle est dirigée par un ancien cadre du fonds d’investissement rwandais Crystal Ventures.

Feu vert pour Vogueroc en Centrafrique. Le Conseil des ministres du 29 septembre a adopté le décret permettant à la société de démarrer ses activités d’exploration minière dans le pays. Un agrément a, par ailleurs, été délivré à l’entreprise pour devenir bureau d’import-export d’or et de diamants bruts sur le territoire, une disposition permise par la loi pour les sociétés de grande taille.

Selon la convention établie en août 2021 entre Vogueroc et le ministre des mines
centrafricain de l’époque,
Rufin Benam Beltoungou, qu’Africa Intelligence a pu consulter, la société a obtenu le droit d’effectuer des « opérations minières en matière de recherche et d’exploitation du diamant, de l’or, du nickel et les substances connexes d’autres métaux de base » dans différentes zones du pays, et ce, pour une période de 25 ans. Une disposition inédite en RCA, où les investissements miniers à potentiel industriel sont rares. Il s’agit, à l’ouest, de Bogoin dans l’Ouham, Bania dans la Mambéré Kadéï, et au sud-est, de Dimbi dans la Basse-Kotto, et Gambo et Bangassou dans le Mbomou. Cette dernière région est
réputée pour être riche en métaux rares, biens qu’ils n’aient jamais été exploités.

L’ombre de Crystal Venture

Si les actionnaires de Vogueroc restent inconnus, il s’agit du principal investissement rwandais dans le secteur minier centrafricain : le ministre des mines centrafricain avait indiqué le 24 septembre 2021 devant la commission Ressources naturelles de l’Assemblée nationale que la société était de « nationalité rwandaise ». Selon la convention minière, elle est dirigée par Olivier Kabera. Cet homme d’affaires a auparavant dirigé Real Contractors, une branche immobilière du fonds d’investissement Crystal Ventures, lié au Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame.

La signature de la convention entre Vogueroc et la RCA fait suite au rapprochement économique et diplomatique entre la RCA et le Rwanda impulsé au début du deuxième mandat de Faustin Archange Touadéra. Ce rapprochement s’était traduit par l’ouverture d’une ligne de Rwandair entre Bangui et Kigali (AI du 07/04/21).

Source : Africa Intelligence

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here