Centrafrique : Roland Achille Bangué – Bétangaï élu en toute illégalité à la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance (HABG)

0
439

 

Cinq années après la mise en place de certaines institutions que la Constitution du 30 mars 2016 avait consacrées, l’heure du renouvellement est enfin arrivée. Cela concerne le Conseil Economique et Social, le Conseil National de la Médiation, la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance etc. Ce qui choque dans ces phases de renouvèlement, c’est que le MCU met tout en jeu pour disposer de ces institutions de manière qu’elles soient monocolores. Le cas de la HABG où le candidat du MCU Roland Achille Bangué – Bétangaï s’arcboute pour en prendre la présidence est la plus parfaite illustration de cette volonté de tricher et s’accaparer de tout.

Le 11 février dernier, Achille Bétangaï avait été élu au nom de la corporation des assureurs comme pour aller siéger à la Haute Autorité de la Bonne Gouvernance (HABG). Mais là où le bât blesse, Achille Bétangaï fut candidat du MCU aux législatives dans la sous-préfecture de Nana Bakassa. Certes, il a été désigné au nom de la corporation des assureurs pour siéger à la HABG. Cependant, il appartient aussi au MCU tel que le mandat joint à cet article l’atteste. Les textes sont clairs à ce propos. Aucun membre de parti politique ne peut et doit siéger à la HABG. Aux dernières nouvelles, la corporation des assureurs est en train de dénoncer cette élection auprès des instances en charge de ces élections. Pendant ce temps, certaines indiscrétions révèlent que l’ancien Président de la Commission loi sous la 6e législature, Achille Bétangaï battrait déjà campagne pour la présidence de la HABG avec le soutien du MCU qui, pourtant, l’avait récompensé en monnaie de singe durant les dernières législatives.

Affaire à suivre…..

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here