Centrafrique : réponse du directeur de publication du Lepotentielcentrafricain Patrick Mogani aux communicants du BIC financé par certaines personnalités du régime

0
113

« LES LOUPS SONT DANS LA BERGERIE : DESIRE NGAIBONA, CHRISTIAN NGAISSIO ET SERGE PATHE DES FAUX COMMUNICANTS DU REGIME TOUADERA DESMASQUES DANS LEUR CONSPIRATION POUR LE COMPTE DES ENNEMIS DE LA REPUBLIQUE

99 jours pour le voleur, 1 jour pour le propriétaire, a dit la sainte Ecriture, c’est ce que les Centrafricains en démasquant certains loups qui se font passer pour des communicants de TOUADERA alors qu’ils sont en mission commandée pour le compte de l’opposition. Désire Ngaibona, Christian Ngaïssio et Serges Pathe, trois mousquétaires à la solde Bozizé ont réussi à infiltrer le pouvoir de Touadera afin d’enregistrer les hautes autorités du régime de Touadera afin de le déstabiliser de l’intérieur par-dessus tout, ils s’attaquent aux vrais défenseurs dudit régime.

Des soi-disant communicants et fils du diable, les conspirateurs du régime TOUADERA se se fait démasqués à travers leurs comptes avatars et agitations sur les réseaux sociaux suite à l’appui financier de l’opposition, les Etats unis et de la France pour destabiliser le regime. Il s’agit des disciples des opposants politiques regroupés dans le BRDC, CRT, 12 apotres, G16, COFAC, CPC qui complotent actuellement pour déstabiliser le pays par tous les moyens.

Ils s’affichent clairement à travers des cabales médiatiques contre les autorités du pays, alors qu’ils s’autoproclament des communicants du président TOUADERA. Comment comprendre que des gens qui bénéficient de l’appui financier et matériel du régime de la place, puissent accepter l’offre des membres de l’opposition afin de basculer le pays dans le chaos ?
C’est bel et bien Désiré NGAIBONA, Christian NGAÏSSIO et Serge PATHE, tous des agents de renseignement de François Bozizé coordonnateur de la CPC, les trois traitres du régime qui font les sales boulots de l’arnaque des autorités du bureau en bureau.

Ils font semblant de communiquer autour des actions du Président TOUADERA, alors qu’en réalité, ils font la chasse derrière les personnalités pour extorquer de l’argent pouvant leur faciliter la consommation des boissons dans les bistros.
A voir de près dans cette attitude de traitrise, ces trois jeunes reçoivent des instructions de la part des leaders de l’opposition, des ambassades des ETATS UNIS et bla FRANCE afin de s’attaquer à ceux qui défendent mordicus le président TOUADERA. En ce qui concerne le feuilleton visant la cabale médiatique contre les Journalistes Patrick MOGANI et TRESOR MOHAMED BABO le gardien du Temple du regime TOUADERA, tout a commencé par une médiation que ces derniers qu’ils ont tenté de faire pour qu’un arrangement à l’amiable y soit trouvé, après que ces trois félons de NGAIBONA, NGAISSIO et PATHE ont s’attaqué à la personnalité du Directeur de la CNS, le compatriote ASSAP.

Voyant que MOGANI et BABO les déconseillent de cesser à ces attitudes conspiratoires contre les autorités du pays, dont les conséquences seront facheuses pour leur avenir, voilà maintenant que ces derniers se sont pris à eux par des publications sur leurs avatars facebook.
Ont-ils reçu la mission de la part de leurs maîtres de l’opposition criminelle afin de s’attaquer à Patrick MOGANI et Tréso BABO qui défendent fidèlement le régime de TOUADERA, en dénonçant régulièrement ceux qui veulent plonger le pays dans le chaos ? Certainement ! Ces trois manipulés par l’opposition criminelle, dans leurs différentes publications s’attaquent aux autorités de la place, aux militaires, ceux qui réfusent de leur donner de quoi pour la consommation de la bière.

Selon une indiscrétion, ces trois jeunes ont reçu une enveloppe de la part des leaders de l’oppsition dont le but est de nuire aux vrais communicants du régime de TOUADERA, et de les freiner dans leur « combat » contre ceux qui veulent abréger le régime de TOUADERA.
Un adage dit qu’on ne crache pas dans la main qui donne à manger. Mais Désiré NGAIBONA a prouvé son ingratitude vis-à-vis du president de la Republique qui l’a sauvé de justesse, lui qui se trouvait à deux doigts de la mort, et que le chef de l’Etat était intervenu en tant que père de la Nation pour faciliter son évacuation sanitaire. Mais a malheureusement gaspillé l’argent dans les debits de boissons.

Ce disciple de l’opposition a préféré se cacher chez l’une de ses copines à Gbaloko au PK16 pour faire la belle vie au détriment de sa santé qui se dégrade davantage. Il suffit de le voir pour comprendre que son état physique en dit plus. C’est grâce au régime de TOUADERA que ce dernier dispose d’une moto qui lui a permis d’errer avec son complice Serge PATHE, derrière les autorités de la place pour racketter de l’argent pouvant leur faciliter la délire alcoolique dans les bistros à Boy-rabe, à Foûh en face de la cave « Extra Verger » et au PK12.

Pour ce gringalat de Christian NGAÏSSIO, un illettré patenté, borné qui est un agent de course de ceux qui s’opposent au régime de la place. C’est un braqueur qui a été pris les mains dans le sac à maintes reprises. Voilà que ce dernier se met au service de ceux qui combattent le régime du president TOUADERA, juste à cause de la bière et quelques miettes. Qu’est-ce que ce nullard qui ne dispose rien avec ce sale boulot qui ne lui profite aucunement ? Christian NGAÏSSIO qui dispose également de plusieurs pages avatars entre autre, Christelle BANDINGA, Golgotha, Zang Zang pour insulter les autorités du pays, se promène également avec ces deux autres agents de l’opposition cités ci-haut, pour arnaquer et racketter de bureau en bureau pour enrigistrer la voix des autorités avec des fausses identités, alors qu’ils complotent pour un plan machiavélique contre le régime de Bangui. Ce NGAÏSSIO pris en soin par Héritier DONENG a démontré qu’il est un vrai traitre qui a vendu son âme pour accompagner ceux qui veulent sonner la fin du régime.

En ce qui concerne Serge PATHE NDOULI qui est le nègre de Désiré NGAIBONA en écrivant des articles d’invective contre les autorités du pays ; lesquels articles que NGAIBONA prétend être l’auteur. Il n’est qu’une guenille utilisée pour ne rien trouver en retour. Seulement les bières qu’on lui achète tous les jours. Hormis le fait que son complice Désiré NGAIBONA le transporte de PK16, pour sortir faire ce job de malheureux. Spécialisé dans les renseignements. Cela ne nous étonne pas du moment où le député Evariste NGAMANA qui est ainé de la même localité de Serge PATHE NDOULI, a de la méfiance à son égard à cause de sa moralité douteuse, un agent de renseignement de l’opposition.

L’acte de traitrise posé par ces jeunes contre le régime de Bangui est gravissime et l’attention de toutes les autorités de la place est attirée afin qu’elles ne tombent plus dans les pièges de ces derniers, pour leur apporter les moyens multiformes sollicités, alors que ce sont des hypocrites qui n’ont pas leur place dans la 7e République.
Ils scient eux-mêmes déjà l’arbre sur lequel ils s’assoient.

Le prix de la traitrise est toujours regrettable pour les auteurs. Ce qu’ils oublient, leur acharnement contre Patrick Brian MOGANI et Trésor BABO n’est qu’un coup d’épée dans l’eau ou encore un simple deversement de l’eau sur un canard. MOGANI et Babo, les deux valets de l’opposition qui voilent leurs visages derrière la communication du chef de l’etat, afin de nuire aux autorités du pays, sonnent déjà la fin de leurs « prises en charge » par ces personnalités qui, par ignorance, ne cessent de leur prêter main forte à chaque demande.

Quand ils se permettent le luxe de s’attaquer à certaines personnalités du pays, c’est le boulevard de la justice et la prison qui leur est ouvert. Pendant que les opposants préparent un coup contre le pouvoir de TOUADERA, voilà que ces faux communicants du régime s’attaquent à Patrick Brian MOGANI et Trésor BABO qui défendent leur pays de par leurs prises de position patriotique.

Ainsi dit, le combat continue ! »

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici