CENTRAFRIQUE : RCA-INSTITUTIONS: QUAND LA BONNE GOUVERNANCE EST LE DERNIER SOUCI DE LA HAUTE AUTORITÉ CHARGÉE DE LA CHOSE (HACBG)

0
348

La Vice-présidente de la Haute autorité chargée de la Bonne gouvernance (HACBG) Mme Adèle Gertrude Ouaddos, ancienne Gouverneure du Palais présidentiel de Michel Djotodia Am-Nondroko, jouissant de son congé administratif aurait mis son véhicule de fonction de marque Nissan Suziki immatriculé VPHABG en location, car à la disposition des personnes étrangères à l’Institution, apparemment de nationalité non centrafricaine, qui plus est (des Tchèques opérateurs économiques, dit-on).

On se demande bien pendant que les matériels roulants font partie intégrante des besoins exprimés par la HABG, les rares ressources disponibles servent plutôt à d’autres fins. Les Haut-Commissaires effectuent les courses administratives, voire les missions à Bangui avec les moyens de bord c’est-à-dire à dos de motos, à bord des taxis, de bus ou en empruntant le taxi n°11 (à pied). Si ledit véhicule est en location, à qui cela profite-t-il? Les frais de location sont versés dans la caisse de l’institution? En principe, les véhicules de l’Etat ne doivent pas être mis en location. Ce serait une faute administrative très grave. Nous en voulons pour preuve que sous le régime du président Patassé à l’époque, des ministres ont été contraints à la démission de leurs fonctions pour avoir mis en location leurs véhicules de commandement au profit des personnalités étrangères venues pour une conférence internationale à Bangui. Cette pratique avait été décriée par tous, car elle n’honore pas la République et est contraire à la bonne gouvernance.De sources autorisées, ces invités spéciaux de la HACBG ou de la Vice-présidente, selon, s’emploieraient à s’installer en RCA pour mener des activités commerciales, genre casino ou société de loterie. Si tel en est le cas, on se demande si la HACBG exerce aussi comme guichet unique des entreprises privées.
Le parquet de la Cour des comptes, l’IGE, l’IGF et l’Assemblée nationale sont invités à prendre leurs responsabilités.
Aussi, la VPHACBG aurait déjà passé 2 mois de congé au lieu d’un (1) mois autorisé.

Vive la bonne gouvernance à la HACBG en passe d’être une des Institutions bananières de la République bananière !
Affaire à suivre.

Par Mesmin Madidé-Aladila, in: MEDIAS+ N°2084 du Mardi 19 Février 2019

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here