Centrafrique : Que dit l’inspecteur général des armées de l’arrestation des FACA par la police politique du Gangster de Bangui ?

0
543

CENTRAFRIQUE : DES FACA DE RETOUR DE BANGASSOU VIENNENT D’ÊTRE INTERPELLÉS ET MIS AUX ARRÊTS À LA SRI, GENDARMERIE.

Question. La Section de Recherche et d’Investigations de la Gendarmerie Nationale (#SRI) est-elle établie sur le territoire national comme #LaPrévôté ? Est-elle aussi une unité prévôtale agissant en lieu et place de la Police Militaire ?

Pourquoi donc des éléments des Forces Armées Centrafricaines, de retour de Bangassou viennent-ils d’etre mis aux arrêts à la SRI ?

Il s’agirait, soutient une source anonyme de la Gendarmerie Nationale, des éléments qui auraient protesté le mois dernier, dans la ville chef lieu du M’Bomou en tirant en l’air, usant de leur arme, pour dénoncer le retard dans leur relève et paiement de Prime globale d’alimentation (#PGA). Ils venaient d’y passer plus d’un an en détachement.

Avec ces arrestations ciblées, il serait reproché aux neuf (09) interpellés d’être les instigateurs d’une mutinerie à Bangassou.

Cinq (05) des neuf (09) viennent d’être conduits au #CampDeRoux pour nécessité d’enquête, soutient une source militaire proche de l’état-major des FACA.

Qui finalement mène l’enquête ? La SRI ou les FACA? Et quelle unité au niveau des FACA? Qu’en dit l’Inspection Générale des Armées ?

À suivre…

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here