Centrafrique : que dit la COD – 2020 ?

0
214
1. Au moment où S.E.M. Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du Congo, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEEAC, reprend la main en RCA en tant que médiateur international de la crise centrafricaine, c’est l’escalade militaire du côté de Bangui.
2. Dans la même journée du vendredi 4 Décembre 2020, le domicile du Colonel Francis BOZIZÉ, fils de l’ancien Chef d’État le Général François BOZIZÉ, est perquisitionné puis saccagé par une unité du BIT 6 qui est l’anti-chambre de la Garde Présidentielle (GP). Certains éléments de ce bataillon à la solde de la présidence de la République en a profité pour interpeller, intimider, menacer voisins, passants et badauds et raser la tête de jeunes dont ils n’apprécient pas la coiffure. L’information a été abondemment relayée par les médias nationaux et internationaux et confirmée par le Porte-Parole du KNK, Christian GUÉNÉBEM.
3. En face du Palais de la Renaissance, de l’autre côté du fleuve Oubangui, à Zongo en République Démocratique du Congo (RDC) des informations recoupées font état de l’attestation par les autorités judiciaires congolaises d’un autre fils de l’ancien Chef de l’État Socrates BOZIZÉ.
4.Il n’en fallait pas plus pour que tout Bossangoa, qui avait réservé un accueil chaleureux au Président de République Faustin Archange TOUADÉRA lors de son passage éclair dans la ville dans le cadre de la célébration en différée de la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA) 2020, soit en alerte maximale, remonté comme jamais contre le Chef de l’État.
5. Le dernier discours non-voilé à Kabo avant son déplacement pour Sido à la frontière tchadienne du patron du KNK parlant de la résolution sous peu de l’inéquation des provocations de TOUADÉRA ne laisse planer aucun doute sur l’issue de ce jeu de cache-cache.
6. En plus de la traque acharné des cadres du KNK, il n’est pas impossible que le curseur soit aussi tourné vers les simples militants du KNK, principalement les plus visibles dans les quartiers de Bangui. Et les informations alarmantes corroborées par certains médias centrafricains qui parlent de recrutement de « soldats » dans la résidence du Chef de l’État Faustin Archange TOUADÉRA et dans son église de Ngoubagara au quartier Fouh (4ème arrondissement de Bangui) ne font que confirmer cette tendance militariste de la préparation du clash.
7. C’est le moment où jamais pour la COD 2020 de monter au créneau non seulement par solidarité avec le Président en exercice de cette plateforme et son parti, mais aussi et surtout pour protéger leurs arrières. Car une fois l’ennemi N°1 issu de la COD 2020 neutralisé, ce régime ivre de pouvoir ciblera un à un tous ces éminents membres de la plateforme de l’opposition démocratique.
8. Si jusqu’à lundi 7 Décembre 2020, la COD 2020 ne réagit pas, alors un déluge de feu s’abattra sur ces farouches adversaires de « gagner au 1er tour KO ». C’est une course contre la montre qui est lancée.
Fari Tahéruka SHABAZZ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here