CENTRAFRIQUE : QUE DES PAUVRES TYPES QUI SE MÉNAGENT UN ATTERRISSAGE FORCÉ !

0
116
QUE DES PAUVRES TYPES… QUI SE MÉNAGENT UN ATTERRISSAGE FORCÉ…
Simple digression…
Qu’est-ce-qu’il aimerait être ce « laboureur (de La Fontaine), qui, sentant sa mort venir, fit venir tous ses enfants pour leur enseigner qu’il n’y a de richesses que d’hommes travaillant la Terre léguée par leurs parents…» !
Hélas, n’étant attaché à aucune Terre et n’ayant aucune foi en sa descendance, Simplice Mathieu Sarandji abdique, sans laisser de richesses à ses affidés, abandonnés, en rade, livrés aux fidèles criminels de Faustin Archange #Touadera.
C’est bien connu que, copilote de la baleinière #Touadérade, lui le #Médiateur et sa petite équipe d’illuminés n’ont pu éviter à la grande pirogue d’atteindre le beach de #Ouango_Sao sans fracas.
Le franchissement des rapides de #Palambo ce week-end de la Toussaint 2022, n’ayant pas été du tout facile, ses laissés-pour-compte devraient profiter du répit obtenu au forceps, pour se mettre au plus vite à l’abri, pendant ces Jours des Saints et des Morts, avant que le #Barreur Touadéra ne les fasse chopper par les #Talimbis déjà réunis par #DouzePuissances, pour la chasse aux caïmans.
Pour ceux qui l’ignorent, délicieux mets agrémentés aux #Ndjongo, variété Centrafricaine du #Kosso, une pistache, ou à la noix de palme (#Mossaka), le #Ngando_Ngoundé (caïman) se déguste aussi bien avec du bon bâton de manioc ou de maïs que du plantain. Le #BandaOuango Thierry Lebene n’attend que le top du chef pour sévir, alors vous voilà prévenus chers affidés de #SMS, vous êtes fichés.
Fermons la parenthèse.
Se sachant fini, avec un sort quasiment scellé, bientôt débarqué de son #Perchoir, le Professeur Sarandji invitant son poulain Touadéra à consulter leur peuple, n’a plus à se soucier de quoi que ce soit. Lui-même n’ayant aucune prise sur quoi que ce soit, s’apprête à s’envoler pour une polyclinique occidentale pour y mourir tranquillement, entouré des siens.
Ses jours étant comptés, pourquoi se compliquer davantage la vie ?
Faustin tient à son référendum et ne reculera devant rien pour l’obtenir. Simplice le lui offre finalement sur un plateau, en l’y invitant et lui cédant toutes les clés de son prochain paradis…« Faites, #Gbiya_Ti_AGbiya, installez-vous, notre peuple vous attend…, Sans moi !»
Problème. Combien de ses proches obligés, Simplice a-t-il pu sauver, dans cette guerre fratricide qui s’installe entre… Frères Désunis ?
Chuuut… Observons les reflux de l’Ubangi pour y déceler les corps décapités ou démembrés, pour en être prochainement fixé !
Entre Ubangi et Kongo…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here