Centrafrique : Quand un message transmis par erreur accable et accuse la présidente de l’ANE

0
1997

Selon des révélations  faites à notre rédaction en provenance  de sources proches des partis politiques membres de la COD – 2020 et de certains élus de la nation, la présidente de l’Agence Nationale des Elections en abrégé ANE en la personne de Mme Marie Madelaine N’Kouet Hoornaert a transmis par inadvertance à une ancienne très haute personnalité de la République un message qu’elle a envoyé au président Touadéra dans lequel elle lui a exprimé tous ses sincères et chaleureux remerciements pour la somme d’argent mise à la disposition des membres de l’ANE, d’une part, et a bien voulu daigner le rassurer de ce que le partage a été équitable, d’autre part.

La personnalité politique destinataire par erreur du message qui en a tenu informé l’un de ses plus proches collaborateurs, à savoir un ancien premier ministre qui, à son tour, a jugé extrêmement important d’en parler, lors d’une réunion, à certains leaders partis politiques de l’opposition démocratique, est déterminée à s’en servir dans les tout prochains jours, contre le Gangster de Bangui et la présidente de l’ANE, comme un élément de preuve irréfutable de culpabilité et d’instrumentalisation de cet organe technique à grands coups d’argent et par la corruption, dans le but inavoué de voler les élections à venir.

Affaire à suivre…..!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here