Centrafrique : quand un chef de cabinet arrêté désigne son ministre comme le vrai faussaire

0
1585
L’habitude est une seconde nature pour le Ministre délégué à la Francophonie et du Protocole d’Etat au Ministère des Affaires Etrangères.
Attrapé la main dans le sac Monsieur #Bikouo_Motchouli_Omer Chef de cabinet du Ministre délégué chargé de la Francophonie et du Protocole d’Etat n’a pas eu d’autres choix que de dénoncer son Chef Monsieur @Chancel_Sekode_Ndeugbayi.
Afin de réunir des fonds en vu de financer la compagne et les tournées de son mentor et patron Martin Ziguele, le Ministre Chancel Sekode Ndeugbayi va mettre en en place un terrible réseau; émettre des faux diplomatiques en imitant la signature de sa cheffe la Ministre des Affaires Etrangères Sylvie Baïpo-Temon et falsifier des cachets du Ministère des Affaires Etrangères.
Au jour d’aujourd’hui il s’avère que plus d’une cinquantaine de faux passeports diplomatiques sont en circulation et une bonne partie vendue à la colonie libanaise. Des faux passeports diplomatiques qui sont vendus entre 7 à 9 millions de francs CFA.
Cependant ayant un autre agenda caché outre que satisfaire les besoins financiers de son Patron Martin Ziguele en vu des prochaines élections, Monsieur Chancel Sekode Ndeugbayi veut faire d’une pierre deux coups quitte à ternir l’image de sa cheffe hiérarchique Sylvie Baïpo-Temon Ministre des Affaires Etrangères, de lui faire porter le chapeau de toutes ces conneries, elle qui jeune, intelligente et courageuse n’aménage aucun effort pour faire progresser la diplomatie centrafricaine à s’ouvrir d’avantage sur le monde constat que nous pouvons voir avec toutes les investisseurs, les diplomates et les partenariats en cours dans ce processus de sorti définitif de la crise.
Arrêté au niveau de la Direction de la Surveillance Territoriale (DST) le Chef de cabinet de Monsieur #Bikouo_Motchouli_Omer dit suivre les ordres de son supérieur et ne peut être le seul à répondre des actes.
Les autorités doivent pour ce fait retirer pur et simplement l’immunité du Ministre délégué chargé de la Francophonie et du Protocole d’Etat afin que la Justice puisse librement faire son travail sans contrainte.
Nous constatons de nos jours que l’intérêt national n’a aucune raison d’être tout porte à croire que ces autorités piochés à la sauvette pour le compte des partis politique sont la que pour brasser le maximum de fond par tous les moyens afin de s’enrichir leur parti au pire satisfaire les besoin financiers de leur parti politique dans ce cas précis notamment le MLPC.
Un faux passeport diplomatique délivré par une autorité qui n’a pas l’habilité de le faire est un acte de trahison et d’usurpation de titre vis-à-vis de sa supérieur hiérarchique en la personne de Sylvie Baïpo-Temon et pire du Président de la République Faustin Archange Touadera qui sont les seuls habilités à signer et délivrer de tel document. Maintenant que le masque est tombé nous demandons que Monsieur le Ministre délégué avec toute la bande de sa mafia de faux puisse rejoindre le Chef de cabinet à la DST et répondre de leurs actes.
Affaire à suivre…
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : 1 personne, costume
L’image contient peut-être : 1 personne, debout
Lu Pour Vous
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here