Centrafrique : quand l’Imposteur et le Criminel de Bangui se sert de la réunion annuelle 2024 de l’Alliance Baptiste Mondiale tenue à Lagos pour fustiger certains médias occidentaux et tenter de camoufler « ses graves crimes internationaux et ses horreurs apocalyptiques » !

0
42
DISCOURS
DE SON EXCELLENCE LE PROFESSEUR FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT
A L’OCCASION DE LA REUNION ANNUELLE 2024 DE L’ALLIANCE BAPTISTE MONDIALE
Thème : « Heureux ceux qui procurent la paix »
LAGOS, 8 JUILLET 2024
Monsieur le Président de l’Alliance Baptiste Mondiale ;
Monsieur le Président de la Fraternité Baptiste de Toute l’Afrique ;
Monsieur le Secrétaire Général Exécutif de la Fraternité Baptiste de Toute l’Afrique;
Mesdames et Messieurs les Leaders de l’Alliance Baptiste Mondiale ;
Chers Frères et Sœurs en Christ ;
Recevez mes salutations fraternelles en Jésus-Christ notre Seigneur.
Je vous apporte aussi les salutations du peuple centrafricain.
Je suis très honoré du privilège qui m’est accordé, grâce soit rendue à Dieu, de partager avec vous ces moments de fraternité baptiste et de foi, et d’unir mes prières aux vôtres, pour que la paix règne et s’enracine dans nos cœurs, dans nos pays et dans le monde.
Je tiens donc à remercier chaleureusement les autorités nigérianes ainsi que les organisateurs de cette Réunion annuelle, pour la qualité de l’accueil.
Je voudrais saisir cette opportunité pour féliciter l’Alliance Baptiste Mondiale et saluer l’énergie et le dévouement qu’elle consacre à la construction de la fraternité Baptiste en Afrique, à la promotion de la paix dans un monde soumis sans cesse à des changements et des transformations.
Chers Frères et Sœurs en Christ ;
Nous vivons aujourd’hui des temps périlleux, minés par des crises géopolitiques croissantes, la détérioration des conditions sanitaires, climatiques, économiques et humanitaires.
Le fiel amer de la méchanceté, les flammes de la haine, de l’hostilité et de l’intolérance s’accroissent, mettant à rude épreuve la paix que Christ a laissée au monde.
Partout dans le monde, le rejet de l’autre et les extrémismes s’expriment de plus en plus violemment.
De pareilles rencontres spirituelles nous offrent un temps d’introspection individuelle et de partage pour que dans la Fraternité Baptiste, nous relevions le défi de bâtir les ponts de la paix qui ignorent les frontières.
Je me réjouis dans le Seigneur du thème choisi pour cette Réunion annuelle, à savoir: « Heureux ceux qui procurent la paix».
Cette promesse faite par le Prince de la paix, à ceux qui procurent la paix, qui agissent en faveur de la paix, qui interviennent positivement pour créer la paix, même au prix de coups et injures, est un élément du code moral du royaume de Dieu qui m’a toujours guidé dans mon action politique.
Chers Frères et Sœurs en Christ ;
Comme vous le savez, la République Centrafricaine émerge laborieusement, mais de manière déterminée, d’une longue et sanglante succession de crises dont la plus atroce a été celle de 2013.
Ayant pris le gouvernail de mon pays en pleine tempête, je devrais me montrer courageux, car pour faire la paix, il faut de la vision, de la détermination et le courage.
Chrétien Baptiste, j’ai vite compris que j’étais certainement le leader que Dieu voulait utiliser pendant ces temps de crise pour alléger les souffrances de son peuple et lui donner de nouvelles opportunités de paix et de développement.
De manière formelle ou informelle, publique ou discrète, directement ou par voie intermédiaire, je n’ai cessé de tendre la main de paix aux responsables des 14 groupes armés qui occupaient plus de 80% du territoire national et à l’opposition.
Cette recherche de la paix a permis, entre autres :
la signature, le 6 février 2019, de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation ayant favorisé l’autodissolution de 9 groupes armés ;
la Feuille de Route Conjointe de Luanda pour la Paix, le 16 septembre 2021 ;
l’organisation, en mars 2022, d’un dialogue républicain inclusif.
Chers Frères et Sœurs en Christ ;
Ma conviction est que dans des périodes troublées telles que nous les connaissons aujourd’hui, l’Alliance Baptiste Mondiale a un rôle social et moral important à jouer.
Aujourd’hui, le Seigneur m’a accordé l’occasion de vous demander de soutenir, par vos prières ferventes, la paix, la sécurité et la réconciliation nationale retrouvées en République Centrafricaine.
Cette paix demeure fragile. L’ennemi rode, cherchant des opportunités pour replonger le pays dans le chaos.
Par ailleurs, certains médias occidentaux s’emploient à détruire l’image de mon pays en se fondant sur les vieilles images et vidéos de la crise militaro-politique de 2013 sur Google, qui renvoient le reflet d’un pays en proie à l’insécurité et l’absence d’un Etat de droit.
Je souhaite plein succès à vos travaux.
Que Dieu vous bénisse !
Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici