Centrafrique : quand l’extraction du site minier de Ndassima rapporte 290 millions de dollars par an aux « Affreux Blancs » du Groupe Wagner, selon un groupe d’experts indépendant « The Blood Gold »

0
318

Guerre en Ukraine : l’or extrait par le groupe paramilitaire Wagner, en Afrique, rapporterait jusqu’à 114 millions de dollars par mois à la Russie

Publié le  , mis à jour 

Selon un rapport d’un groupe d’experts indépendant The Blood Gold, l’or qui est extrait par le groupe paramilitaire Wagner, en Afrique, aurait rapporté près de 2,5 milliards de dollars à la Russie, depuis le début de l’invasion en Ukraine, en février 2022.

Depuis le début de son invasion en Ukraine, en février 2022, la Russie a été touchée par de multiples sanctions de la part de la communauté internationale. Pour y faire face, Moscou tente de s’adapter pour récupérer de l’argent et financer sa guerre. Pour cela, Vladimir Poutine peut compter sur le groupe paramilitaire Wagner, autrefois dirigé par Evgueni Prigojine.

En effet, selon le Figaro, qui cite un rapport d’experts indépendant The Blood Gold, les mercenaires de Wagner ont extrait, dans plusieurs pays d’Afrique, comme au Soudan en République centrafricaine (RCA) et au Mali, de l’or. En tout, le travail mené par le groupe paramilitaire aurait permis de rapporter à la Russie près de 2,5 milliards de dollars depuis février 2022, soit près de 114 millions de dollars par mois.

Le rapport précise également que « l’or extrait des pays africains est blanchi sur les marchés internationaux » et que ce commerce a permis de financer « directement et indirectement la guerre de la Russie contre l’Ukraine ». Dans le détail, en République centrafricaine, le groupe paramilitaire aurait obtenu des droits d’extraction exclusifs sur la mine de Ndassima, la plus grande du pays. Elle rapporterait près de 290 millions de dollars par an.

Du côté du Soudan, les mercenaires contrôlent une raffinerie d’or. Sur place, Wagner est devenu le principal acheteur et exportateur d’or non traité. Selon les données de la Banque centrale soudanaise divulguées à CNN, en 2021, il aurait manqué près de 32,7 tonnes d’or, à cause des mercenaires.

L’Indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici